France : Giroud connaît la recette face à Neuer

Voir le site Euro 2016 de football

Payet et Giroud
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2016-07-05T09:56:55.870Z, mis à jour 2016-07-06T10:53:52.197Z

Olivier Giroud fera face à Manuel Neur ce jeudi au Vélodrome (21h). Pas de quoi impressionner le Gunner qui l'a déjà trompé à trois reprises au cours de sa carrière.

Olivier Giroud connaît la recette pour tromper la vigilance du meilleur gardien au monde.

«  Les grands matches se jouent sur des détails »

Convié en conférence de presse au lendemain du large succès face à l'Islande (5-2), Olivier Giroud a fait face à plusieurs questions tournant autour de la Mannschaft forcément. Alors le Gunner s'est prêté au jeu et s'est contenté de réponses d'un total classicisme. Toujours en prenant bien garde de ne blesser personne. « L'Allemagne est notre bête noire mais il faut changer ça, inverser la tendance », « Ca va être un match extraordinaire, qu'on devra jouer à fond »« On va tout faire pour les mettre dehors » ou encore « les grands matches se jouent sur des détails ».

«  Ce n'est pas un infranchissable »

Puis est venu le temps d'évoquer son efficacité face au but. Et en l'occurence face à Manuel Neuer. S'il respecte le gardien du Bayern Munich, Giroud n'en fait pas une montagne.  « On est sorti frustré du quart de finale au Brésil. Il ne nous manquait pas grand-chose. C’est vrai que l’Allemagne possède aussi un grand gardien. C’est un joueur clé de l’équipe, mais ce n’est pas un mur infranchissable. »  L'attaquant de pointe des Bleus est bien placé pour dire cela. «  Je lui ai marqué quelques buts et j'espère que mes coéquipiers en feront de même.»

3 buts dont un avec la France

Dans les faits, Olivier Giroud a trouvé trois fois la faille face au gardien allemand. Et sa dernière réussite ne remonte pas à si loin puisque c'était lors du dernier match amical entre les deux sélections, le 13 novembre dernier (2-0).


Le numéro 9 français s'est également illustré en Ligue des champions sous les couleurs de son club d'Arsenal. Et là encore, il ne faut remonter à loin pour trouver trace de son duel gagné face à Neuer. Il avait pour cadre la troisième journée de la phase de groupe de la Ligue des champions le 20 octobre dernier. Giroud avait ouvert à la marque à la 77e pour un succès final de 2 buts à 0. En 2012/2013, toujours en Ligue des champions (huitièmes), les Gunners s'étaient imposés en Bavière au match retour 2 buts à 0 (victoire 3-1 du Bayern à l'aller). Ce soir-là Olivier Giroud  avait trouvé la faille dès la troisième minute. Le second but de son équipe inscrit en toute fin de match (86e) l'avait été par l'entremise de... Laurent Koscielny. 

en savoir plus : Equipe de France de Football