Allemagne-France : Les larmes de Griezmann en mémoire

Voir le site Euro 2016 de football

Euro 2016 - France-Irlande (2-1) : après en avoir bavé, Griezmann se donne de l'Eire
Par Georgia Diaz|Ecrit pour TF1|2016-07-05T12:54:29.634Z, mis à jour 2016-07-06T09:35:41.044Z

4 juillet 2014 : la France est battue par l'Allemagne en quarts de finale de la Coupe du monde au Brésil. Antoine Griezmann ne peut retenir ses larmes... Souvenir.

Après avoir battu l’Islande (5-2), en quarts de finale de l’Euro 2016, dimanche, la France rencontrera l’Allemagne, ce jeudi au Vélodrome. Une Mannschaft qui n’a plus perdu en compétition officielle contre les Bleus depuis... 1958. En 2014, elle avait sorti l’équipe de France en quarts de finale de la Coupe du monde. Une image avait particulièrement ému : celle d’Antoine Griezmann, en larmes, sur la pelouse du stade Maracanã à Rio. De tous les joueurs, l’attaquant de la Real Sociedad (à l’époque) était peut-être celui qui avait, ce jour-là, le plus de mal à cacher sa tristesse.



Des Allemands plus forts 

Ce jour-là, les Allemands avaient été plus forts, plus réalistes que les Bleus et, après avoir ouvert le score dès la 13eme de jeu, grâce à Hummels, s’étaient imposés. Score final : 1-0. Rio Mavuba avait bien tenté de réconforter Antoine Griezmann, mais le jeune homme était inconsolable. Son désarroi faisait même la première page du quotidien sportif L’Equipe, le lendemain. 2014, ou le début de la réconciliation de l'équipe de France avec ses supporteurs, après les déceptions et les affaires qui se succédaient depuis 2010. L’Allemagne, elle, se qualifiait pour les demi-finales du Mondial qu’elle allait remporter neuf jours plus tard, dans ce même stade, face à l'Argentine (1-0 ap).


L'Equipe-CM2014



L’heure de la revanche ?

Patrice Evra, titulaire face à l’Allemagne en 2014, l’admet : « C’est l’équipe qui nous a sortis en quarts de finale et on n’a pas passé de bonnes vacances, ce sera une belle revanche ». Moussa Sissoko, remplaçant à l’époque, ne cache pas non plus avoir « en travers de la gorge » ce quart de finale perdu. Ce mardi à Clairefontaine, le milieu de terrain a affirmé avoir « envie de remettre les pendules à l’heure » et « montrer qu’on est meilleurs qu’en 2014 ».  En 2016, larmes de bonheur ? Ou larmes de tristesse ? Réponse jeudi soir.



en savoir plus : Equipe de France de Football, Equipe d'Allemagne de Football