Dans l'actualité récente

France-Allemagne : Et si on mixait les deux équipes...

Voir le site Euro 2016 de football

Mesut Ozil   Allemagne
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2016-07-07T07:59:41.724Z, mis à jour 2016-07-07T07:59:41.724Z

Choc de ces demi-finales de l'Euro, ce France-Allemagne regroupe quelques-uns des meilleurs joueurs de la compétition. Nous avons essayé d'en tirer une seule équipe.

Avec les retrouvailles entre Français et Allemands, la demi-finale qui se profile à Marseille ce jeudi soir (21h) propose un plateau très alléchant avec, sur la pelouse du Vélodrome (et sur le banc des deux sélections), quelques-uns des meilleurs joueurs évoluant en Europe. Si sur le papier, les Allemands, fort de leur titre de champions du monde, avancent de solides arguments à chaque ligne, les Français comptent dans leurs rangs quelques pépites que toute l'Europe nous envie. Au final, on arrive à une équipe relativement équilibrée entre les deux formations (6 Allemands, 5 Français) que l'on a organisé en 4-3-3.

Derrière, confiance à la solidité allemande

Si Hugo Lloris est impeccable depuis le début de la compétition, difficile de chiper la place à Manuel Neuer dans ce onze fictif, qui, de l'avis quasi-unanime, évolue dans une dimension encore supérieure. Le constat vaut pour la charnière centrale au sein de laquelle Matt Hummels et Jerome Boateng, la future paire du Bayern, fonctionnent en bonne intelligence. Koscielny et surtout Rami ou encore Umtiti ne font pas le poids. Sur les côtés, Bacary Sagna, profite de la retraite de Lahm, pour s'inviter à droite. A gauche, Jonas Hector prend sans trop de mal le meilleur sur le vieillissant Evra.


mix France Allemagne


Un milieu à dominante bleue

Forcément, avec de telles équipes, on se retrouve confronté à des problèmes de riche. Exit Khedira, Schweinsteiger ou encore Kanté. Dans ce 4-3-3, on s'appuiera sur l'abattage de Blaise Matuidi, la force physique de Paul Pogba et la science du jeu de Toni Kroos pour mettre un peu d'huile entre les lignes.

Devant, le talent bleu prime

Sur le front de l'attaque, au vu de leur saison respective et de leur début de tournoi, Dimitri Payet et Antoine Griezmann sont incontournables. Bien plus qu'un Mezut Özil qui oscille depuis deux ans entre le correct et l'insuffisant. Pour les accompagner, la logique voudrait que l'on s'appuie sur un Olivier Giroud ou un Mario Gomez (blessé). On a fait finalement fait le choix de Thomas Müller, transparent depuis l'entame de l'Euro mais dont la capacité d'adaptation à n'importe quelle situation reste une arme redoutable.

en savoir plus : Equipe de France de Football, Equipe d'Allemagne de Football