Dans l'actualité récente

Equipe de France : Bazdarevic répond à Giroud

Voir le site Euro 2016 de football

Olivier Giroud
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2016-07-05T08:50:41.718Z, mis à jour 2016-07-05T10:19:54.644Z

En 2012, Olivier Giroud n'avait pas été tendre avec le technicien bosnien Mecha Bazdarevic, son entraîneur lors de sa période grenobloise. Ce dernier lui répond mardi dans 20 Minutes.

Dans un entretien accordé à L'Equipe en 2012, l'attaquant des Bleus n'avait pas été tendre avec le technicien bosnien...

« Tu n'as pas le niveau pour jouer en L2, encore moins en L1 »

Mecha Bazdarevic, le sélectionneur de la Bosnie, a pris le temps de réfléchir avant de répondre. Ou peut-être, tout simplement, que cela ne le préoccupait pas plus que cela. En 2012, dans les colonnes de France Football, l’attaquant en verve des Bleus avait raconté qu’en 2008, alors qu’il était Grenoblois, l’entraîneur Mecha Bazdarevic ne lui avait pas fait de cadeaux. « Tu n’as pas le niveau pour jouer en L2, encore moins en L1 » m'avait-il dit. 

« Ca vous marque un joueur »

Et le joueur, à l'époque à la pointe de l'attaque montpelliéraine de poursuivre : « Ça, ça vous marque un joueur. Mais je ne crois pas ce qu’il dit. Ça fout la rage, la haine. Ça donne surtout l’envie de lui prouver qu’il s’est trompé. Il voulait que je reste, mais je voyais bien que je n’entrais pas dans ses plans. Pourtant, en CFA 2, j’avais mis 14 buts en 15 matches. En 2006-2007, je mets deux buts en deux titularisations avec les pros. Mais ça n’a servi à rien. » 

« Giroud, je ne l'ai même pas vu »

Aujourd'hui, dans un entretien accordé à 20 Minutes, le technicien bosnien répond. « Non, je n'ai jamais dit ça. J’ai toujours travaillé avec les jeunes. À Giroud, Feghouli, Jérémy Mathieu, j’ai toujours dit que s’ils travaillaient, ils réussiraient au plus haut niveau.» « Moi, j’ai eu tout au long de ma carrière des joueurs comme Meriem, Pedretti, Ljuboja ou Frau et je ne me suis jamais permis de dire qu’il n’avait pas le niveau, surtout que dans le cas de Giroud, je ne l’ai pas vu, s’est justifié Bazdarevic. Comment j’aurais pu dire à Giroud qu’il n’avait pas le niveau sans l’avoir vu ? Ou alors pendant seulement 15 jours de stage. De plus, on m’a toujours dit qu’il ne fallait jamais dire ça à un jeune joueur. Je ne suis pas fou pour porter un jugement sur un joueur qui avait 21 ans. Je pourrais même vous montrer mes notes sur l’entretien que j’avais eu avec lui. J’ai tout écrit. »

en savoir plus : Equipe de France de Football