Dans l'actualité récente

France : Les Bleus sur le podium des nations les « plus chères »

Voir le site Euro 2016 de football

Les vidéos infos - De Mâcon à l'équipe de France : Griezmann, le chouchou des Français
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2016-06-08T14:13:39.950Z, mis à jour 2016-06-08T14:42:53.189Z

Selon une étude de l'observatoire du football parue mercredi, la France est la deuxième nation la plus « chère » de l'Euro, derrière l'Angleterre, pour la valeur estimée de ses joueurs sur le marché des transferts.

En comparaison avec ses adversaires du premier tour, la valeur globale des joueurs (prix estimé des transferts) tourne nettement à l'avantage de l'équipe de France.

France - Ecosse : Voir la photo de l’équipe de football de TF1 en 96


La France deuxième derrière l'Angleterre

696,9 millions d'euros. Voila ce que pèsent les 23 Bleus sur le marché des transferts d'après une étude de l'Observatoire du football (CIES) parue mercredi. Portée par Antoine Griezmann dont la valeur est estimée à 120 millions d'euros (il est sous contrat jusqu'en 2021 avec l'Atlético Madrid), l'équipe de France est sur le podium des nations les mieux valorisée entre l'Angleterre (751,6 millions) et l'Espagne (638,9). 

L'impact de la Premier League

La jeunesse de l'équipe anglaise (25,8 ans de moyenne d'âge) et la présence dans ses rangs de joueurs évoluant dans le championnat le plus valorisé au monde, explique en partie cette forte estimation. Le classement ne prend pas en compte les performances sportives des équipes: la Belgique, meilleure nation européenne au classement FIFA, n'est que cinquième ici. En 24e position, c'est la Hongrie qui ferme la marche avec une valorisation cumulée de 30,1 millions d'euros. 

Les Bleus valent 14 fois plus que les Roumains

Parmi les adversaires des Bleus dans le groupe A, on retrouve deux des trois dernières nations de ce classement: l'Albanie et la Roumanie. Avec 51,3 millions d'euros, les joueurs roumains ont une valeur marchande 14 fois inférieure à celle des joueurs français. L'écart est comparable avec l'Albanie tandis qu'il se réduit avec la Suisse. Classée neuvième, la Nati a une valeur marchande trois fois inférieure à celle de l'équipe de France, avec 204,8 millions d'euros.