Dans l'actualité récente

France-Eire : Il y a six ans et demi, la main d'Henry

Voir le site Euro 2016 de football

Main de Thierry Henry : la Fifa aurait versé 5 millions d'euros à la fédération irlandaise
Par Xavier BEAL|Ecrit pour TF1|2016-06-24T16:29:51.013Z, mis à jour 2016-06-26T12:25:51.513Z

Pour première fois depuis la main d'Henry, le 18 novembre 2009, la France et l'Eire vont se retrouver. Ce sera à l'occasion des huitièmes de l'Euro, ce dimanche 15 juin.

De tous les France-Eire, un seul est encore présent dans toutes les mémoires : celui du 18 novembre 2009, avec la fameuse main de Henry. Retour sur cet épisode marquant avant le huitième de finale France-Eire, ce dimanche 25 juin, à Lyon.Le contexte

Le 18 novembre 2009, la France affronte l'Eire en barrage retour des éliminatoires de la Coupe du monde 2010. Quatre jours plus tôt, à Dublin, lors du match aller, la France a pris une option sérieuse en l'emportant 1-0.

Mais lors du retour, la France, tétanisée par l'enjeu, déjoue complètement et les Irlandais, qui n'ont plus rien à perdre, ouvre le score dès la première mi-temps par Robbie Keane (33e). Plus rien n'est marqué dans le temps règlementaire et les deux équipes doivent jouer la prolongation.

103e minute : la main de Henry

Alors que le match est de plus en plus tendu, la France obtient un coup franc. A la hauteur du rond central dans la moitié de terrain irlandaise, Florent Malouda tire le coup franc.

Le ballon passe au-dessus de la défense irlandaise et est contrôlé deux fois de la main par Thierry Henry qui s'enfonce dans la surface de réparation sur le côté gauche. Le buteur du Barça sert ensuite William Gallas qui marque de la tête. On joue alors la 103e minute.

Une énorme polémique

Dès le but, les Irlandais protestent. Mais l'arbitre suédois, Martin Hansson, n'a pas vu la double main en raison de la présence de pratiquement tous les joueurs dans la surface de réparation.

Au coup de sifflet final, la France est qualifiée pour le Mondial Sud-africain mais la polémique ne fait que commencer. Thierry Henry est accusé de tous les maux de la terre et les Irlandais demandent à ce que le match soit rejoué. Une requête finalement refusée par la FIFA qui a versé cinq millions d'euros à la Fédération irlandaise de football pour qu'elle ne porte pas plainte…

Knysa, épilogue tragi-comique

Mais le plus savoureux reste bien évidemment l'épilogue de cette main. Touché mentalement, Thierry Henry perd pied au Barça et ne sera que remplaçant lors du Mondial alors qu'il aurait dû être l'attaquant numéro un des Bleus.

Et pour parachever le tout, les joueurs de l'équipe de France décideront de faire la grève dans le bus des Bleus à Knysna. Comme le dit un célèbre adage : « Bien mal acquis ne profite jamais ».

en savoir plus : Euro 2016 : France - Eire, Equipe de France de Football, Equipe d'Irlande de Football