France-Espagne : les Bleus réussissent leur rentrée

Voir le site Euro 2016 de football

error
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2014-09-04T22:47:00.000Z, mis à jour 2014-09-04T23:33:46.000Z

L'équipe de France a parfaitement réussi sa rentrée jeudi soir en s'imposant à Saint-Denis contre l'Espagne, championne d'Europe en titre, 1-0 grâce à un but de Loïc Rémy.

Ces Bleus-là n'ont décidément plus rien à voir avec l'équipe moribonde reprise par Didier Deschamps après l'Euro 2012. Ce groupe a du cœur, de la générosité à revendre et le public du Stade de France l'a bien compris en se massant en nombre dans l'enceinte de Saint-Denis en ce mois de septembre. L'Espagne a fait les frais de ce bel enthousiasme en s'inclinant 1-0.

Des débats équilibrés
En première période, les débats sont équilibrés, malgré une possession de balle en faveur de l'Espagne. Mais les joueurs de la Roja, s'ils savent comment conserver le ballon, n'arrivent pas à se montrer réellement dangereux et les Bleus ne semblent pas mis en grande difficulté. Paul Pogba profite de l'apathie générale pour régaler le public avec plusieurs gestes techniques bien sentis, mais à la mi-temps, ce match amical attend encore de prendre de l'ampleur.

Benzema, puis Rémy
Au retour des vestiaires, les hommes de Didier Deschamps se montrent plus entreprenants et ouvrent logiquement le score grâce à Karim Benzema (49e). Mais le but des Bleus est refusé pour une position de hors-jeu peu évidente. Les Espagnols reprennent alors leur semblant de domination, jusqu'à ce que Loïc Rémy ne soit à la conclusion d'une nouvelle belle offensive de l'équipe de France. Cette fois le but est accordé et ça fait 1-0 à la 74e minute. Un avantage définitif.

La France repart du bon pied
Avec cette victoire de prestige contre l'Espagne, l'équipe de France démontre après sa belle Coupe du monde qu'elle est en train de se replacer dans le concert des nations. Les Bleus redeviennent capables de vaincre les meilleures sélections (ils n'avaient plus battu l'Espagne depuis 2006). Des progrès à confirmer dimanche en Serbie, et qui donnent espoir pour l'Euro 2016.

L'équipe de France a retrouvé son public, mais aussi son prestige.