Dans l'actualité récente

France-Islande : Attention aux cartons !

Voir le site Euro 2016 de football

Joie islandaise à l'Euro 2016
Par Florent Barraco|Ecrit pour TF1|2016-07-03T12:43:26.584Z, mis à jour 2016-07-03T12:49:44.439Z

11 joueurs peuvent être suspendus pour la demi-finale en cas de nouveau carton jaune. Les Islandais sont les plus menacés (9 joueurs).

C’est une épée de Damoclès qui va peser sur 11 joueurs. Cette menace va sûrement changer leur façon de jouer. Lors du quart de finale entre la France et l’Islande, la moitié des joueurs présents sur le terrain sera sous le coup d’une suspension.

Koscielny et Giroud menacés

Du côté de la France, Koscielny et Giroud sont les deux seuls concernés. Ils étaient déjà sous la menace d’une suspension lors du huitième de finale contre l’Eire. Finalement, c’est Rami qui avait craqué et qui avait reçu un carton jaune le privant du match de l’Islande. Ce dimanche, le défenseur central, associé à Umtiti, tentera d’être aussi propre que contre l’Eire. Il devrait se maîtriser notamment dans les duels aériens, point fort des Islandais (47,8 % des duels aériens gagnés). Olivier Giroud est également menacé. Didier Deschamps n’a pas souhaité prendre ce critère en compte pour la composition de son équipe.

9 joueurs concernés 

Pour l’Islande, la problématique se pose encore plus. Neuf joueurs sont concernés. Le gardien Halldorsson (qui prend beaucoup de temps pour dégager), trois défenseurs (Skulason, Arnason, Saevarsson), les quatre milieux (Bjarnason, Sigurdsson, Gunnarsson, Gudmundsson) et l’attaquant nantais (Sightorsson). Le fait que le duo de sélectionneurs, Lagerbäck et Hallgrimsson, reconduise inlassablement le même onze explique le nombre de joueurs qui peuvent être suspendus. Si le match venait à être tendu et si l’Islande était sanctionnée, la sélection serait décimée en cas de demi-finale contre l’Allemagne.

Reste à savoir si cette épée de Damoclès aura véritablement une incidence sur la manière de jouer des deux équipes. Car avant de penser à la demie, il y a un quart à gagner.

en savoir plus : Equipe d'Islande de Football, Equipe de France de Football, Euro 2016 : France - Islande