Dans l'actualité récente

France-Islande : La presse anglaise amère

Voir le site Euro 2016 de football

Les joueurs islandais
Par Georgia Diaz|Ecrit pour TF1|2016-07-04T10:59:09.739Z, mis à jour 2016-07-04T11:04:38.632Z

Au lendemain de l’élimination de l’Angleterre par l’Islande en 8èmes de finale, la presse anglaise n’avait pas été tendre avec la sélection nationale. Rebelote lundi après l’élimination de l’Islande.

La France a étrillé l’Islande, dimanche soir, au Stade de France. Score final : 5-2 pour les Bleus qui se qualifient pour les demi-finales de l’Euro 2016. La pilule a du mal à passer outre-Manche. Alors que les Anglais ont été sortis de la compétition par les Islandais, le 27 juin dernier. La presse britannique qui s’était alors montré sévère avec les joueurs de Roy Hodgson en remet une couche, ce lundi. « La défaite la plus humiliante de l’histoire de l’Angleterre » n’en devient que plus humiliante… Sort du lot la première page du Daily Mail. Un titre : « France 5 – l’équipe qui a battu l’Angleterre 2 ». Et une photo : Antoine Griezmann embrassant les crampons de Dimitri Payet. « Bootiful », peut-on lire à la une du quotidien. La large victoire française ne fait que souligner la médiocrité des Anglais.


COUV-DAILYMAIL


Du côté du Times, on invite le sélectionneur anglais Roy Hodgson à regarder la prestation des Bleus. La petite pique sert de légende à une photo d’Olivier Giroud, auteur d’un doublé, dimanche face à l’Islande.


Couv The Times Sport

Pour le Telegraph, les Bleus ont donné une leçon de football aux Anglais et leur ont montré comme on joue. Les Islandais, battus, sortent la tête haute du tournoi contrairement aux joueurs anglais.


L'Angleterre enfoncée sur les réseaux sociaux

Même son de cloche sur les réseaux sociaux. Les journalistes et autres éditorialistes sont amers et sévères. « Humiliation » est le mot qui revient le plus, utilisé tant par Simon Kuper, journaliste au Financial Times, que le Gallois Tom Williams, correspondant de l’Agence France Presse à Londres.  


Gary Lineker, sans pitié

Mention spéciale à Gary Lineker, ancien international anglais (80 sélections, 48 buts) qui enfonce le clou d’un tweet cinglant. « Je ne comprends pas pourquoi nous été aussi critiques avec l’Angleterre. Regardez comment c’est difficile pour la France face à l’Islande ». L’ancien attaquant s’était déjà illustré, la semaine passée, raillant la défaite anglaise face à l’Islande, « un pays qui compte plus de volcans que de joueurs de foot pro ».




en savoir plus : Equipe d'Islande de Football, Equipe d'Angleterre de Football