Dans l'actualité récente

La France et l'Allemagne gagnent la palme de la régularité

Voir le site Euro 2016 de football

1984, 2000 : comment la France s'est hissée sur le toit de l'Europe
Par Alexandre Coiquil|Ecrit pour TF1|2016-07-09T17:13:40.926Z, mis à jour 2016-07-09T18:13:48.997Z

Qualifiée pour la finale de l'Euro 2016, l'équipe de France est la nation européenne la plus régulièrement présente en finale d'un tournoi majeur depuis vingt ans aux côtés de l'Allemagne.

Les Bleus ont la palme de la régularité. Qualifiés pour la finale de l’Euro 2016 après leur succès en demi-finale face à l’Allemagne, jeudi  dernier au Vélodrome (2-0), les hommes de Didier Deschamps ont permis au football français de se qualifier pour sa quatrième finale dans une grande compétition internationale depuis vingt ans.

La France et l'Allemagne ont la palme de la régularité

Depuis 1996, c’est la France et l’Allemagne qui mènent les débats au niveau des présences en finale dans les deux grands rendez-vous (4 finales). Les Bleus ont disputé la finale de la Coupe du monde 1998 et 2006 et du Championnat d’Europe 2000 et 2016. Les Allemands ont eux disputé les finales des Euro 1996 et 2008. En Coupe du monde, ils se sont hissés en finale en 2002 et 2014. Dans les cas, les deux équipes ont remporté deux titres. Les Bleus pourront faire un ¾ en cas de succès face au Portugal au Stade de France.

Espagne, Italie, Portugal : trio d'outsiders

Derrière les deux ogres européens, on retrouve l’Espagne et ses trois finales consécutives disputées et remportées en 2008, 2010 et 2012. Auteurs du premier triplé dans l’histoire des compétitions internationales, les Espagnols ont eux échoué dans leur quête de faire la passe de quatre lors de la Coupe du monde 2014 et l’Euro 2016.

Aux côtés de l’Espagne, on retrouve l’Italie. Double finaliste de l’Euro en 2000 et 2012 et vainqueur de la Coupe du monde 2006, la Squadra a assuré une certain régularité dans les grands rendez-vous depuis vingt ans. Même si elle reste sur deux échecs au premier tour en Coupe du monde (2010 et 2014).

Derrière ce quatuor, on retrouve le Portugal et son ultra-régularité en compétition internationale. Finaliste pour la première fois de son histoire lors de l’Euro 2004, la Seleçao est parvenue à remettre ça lors de l’Euro 2016 disputé en France. Elle essaiera de remporter son premier titre au Stade de France.

Pays-Bas, Grèce : une seule finale en vingt ans

Plus timide : les Pays-Bas seulement capable d’atteindre la finale de la Coupe du monde 2010 malgré une génération dorée, suivie de deux très bonnes générations (Bergkamp-Seedorf-Davis / van Nistelrooy-van Bommel / Sneidjer-van der Vaart). Et surtout l’Angleterre, qui n’a atteint les demies qu’à deux reprises (1968 et 1996). Surtout les Three Lions, n’ont disputé et remporté qu’une seule finale dans leur histoire : celle de la Coupe du monde 1996, disputée à domicile.

Dernière nation à avoir joué une finale majeure : la Grèce. L’équipe dirigée par Otto Rehhagel avait remporté l’édition 2004 du Championnat d'Europe à la surprise générale et au détriment du pays organisateur, le Portugal.


en savoir plus : Equipe de France de Football, Equipe d'Allemagne de Football, Equipe d'Espagne de Football, Equipe d'Italie de Football, Equipe du Portugal de Football