Dans l'actualité récente

Equipe de France : Favori, ça ne réussit pas toujours aux Bleus

Voir le site Euro 2016 de football

Griezmann Homme du Match France Irlande
Par Audrey Deschamps|Ecrit pour TF1|2016-06-29T15:07:04.555Z, mis à jour 2016-06-29T15:12:30.164Z

Largement favorite face à l'Islande, la France doit pourtant se méfier. De par ses expériences passées où elle avait perdu face à des équipes beaucoup plus faibles sur le papier.

Lors de Championnats d'Europe précédents en 1992 et 2004, la France, opposée respectivement au Danemark en phase de groupe et à la Grèce en quart de finale s'étaient inclinées alors qu'elle endossait le rôle de grande favorite. 

En 1992 face au Danemark

A la surprise générale, le Danemark avait remporté l'Euro 2012 alors qu'il n'était même pas qualifié à la base. Dans le groupe A avec le Danemark et la Suède, la France était favorite avec l'Angleterre. Après des qualifications assez réussies, les Bleus ont raté leur entrée dans la compétition en décrochant seulement le nul face à la Suède (1-1) et contre l'Angleterre (0-0). Mais ils vont surtout perdre face au Danemark, futur champion d'Europe, deux buts à un et se font éliminer de l'Euro.

En 2004 face à la Grèce

Un terrible scénario qui a laissé de très mauvais souvenirs. Qualifiée en quarts de finale, la France, pourtant tenante du titre et donc archi favorite, bute contre la Grèce (1-0), elle aussi, future championne d'Europe. L'Islande future adversaire des Bleus dimanche possède quelques points communs avec la Grèce. Comme elle, elle n'avait jamais franchi le premier tour d'un euro, avait fini 2eme de son groupe. Et comme elle, elle n'a vraiment rien à perdre. 


En regardant ses deux exemples, l'Islande a toutes les raisons d'y croire. France-Islande a donc des allures de match piège.  Avant d'être sur le toit de l'Europe, ces deux nations avaient battu la France. L'histoire se répétera-t-elle ?

en savoir plus : Equipe de France de Football, Euro 2016 : France - Islande