Dans l'actualité récente

France - Roumanie : Un record de ballons perdus en 1ère période

Voir le site Euro 2016 de football

Paul Pogba à l'échauffement avec la France
Par Jean-Baptiste NICOLLE|Ecrit pour TF1|2016-06-11T10:04:16.475Z, mis à jour 2016-06-11T14:00:28.612Z

Victimes la pression et surpris par l’engagement des Roumains, les Bleus ont perdu 94 ballons en première période vendredi, les Bleus. Faut-il s’inquiéter de ce déchet inhabituel ?

94 ballons perdus, une première depuis le 12 octobre 2010 et une rencontre face au Luxembourg. La statistique d’Opta fait mal, mais elle illustre bien la première période des Bleus vendredi contre la Roumanie. Comment l’expliquer ? Déjà par la pression qu’occasionne l’ouverture d’une compétition comme l’Euro qui plus est à domicile. « On est très mal entrés dans le match », concédait Blaise Matuidi après la rencontre, rejoignant les analyses de ses coéquipiers et notamment celle de Patrice Evra. « Il ne faut pas se voiler la face, explique d’ailleurs le latéral gauche sur lequipe.fr. Ça faisait deux ans que l’équipe de France n’avait pas joué de match officiel, il y avait beaucoup d’appréhension. On a été très timides en première période. » Et brouillons. A commencer par Paul Pogba qui n’a réussi que 30 % de ses passes.

Patrice Evra : « L’impression qu’ils étaient 12 sur le terrain »

Mais si les joueurs français ont été en dedans, la bonne prestation et l’organisation défensive des Roumains n’est pas non plus à négliger. Agressifs sur le porteur du ballon, toujours bien positionnés autour de l’axe Chiriches-Grigore, les Tricolorii ont respecté les consignes d’Anghel Iordanescu à la lettre. A tel point que les Bleus pouvaient sembler parfois perdus. « J’avais l’impression qu’ils étaient 12 sur le terrain », poursuivait ainsi Patrice Evra pourtant habitué à ce style de jeu en Série A Italienne quand il y évolue avec la Juventus Turin.

Plus précis en deuxième période

Même si les Bleus n’ont pas eu leur rayonnement habituel, ils ont heureusement fini par se reprendre en seconde période. Suffisamment en tout cas pour l’emporter. Dimitri Payet, l’homme du match, s’est montré beaucoup plus précis. Olivier Giroud qui n’avait réussi que deux passes dont le coup d’envoi avant la pause a pu trouver aussi plus facilement ses coéquipiers. A noter également le changement de système de jeu à la 77ème minute avec la sortie de Paul Pogba au profit d’Anthony Martial qui a permis d’écarter davantage le jeu. Désormais soulagés et libérés d’un poids, les Bleus peuvent s’avancer un peu plus confiants pour affronter l’Albanie mercredi à Marseille. Mais peut-être plus totalement si forts de leur force que cela. 


en savoir plus : Equipe de France de Football, Euro 2016 : France - Roumanie