Dans l'actualité récente

Equipe de France : Gignac attend son heure

Voir le site Euro 2016 de football

André Pierre Gignac   Equipe de France
Par Jonathan MURCIANO|Ecrit pour TF1|2016-06-09T12:25:47.779Z, mis à jour 2016-06-09T14:43:04.759Z

Compte tenu des stats excellentes de Giroud avec les Bleus, André-Pierre Gignac se contentera du rôle de doublure pendant l’Euro. L’ancien Marseillais sera chargé d’apporter un plus en fin de match.

André-Pierre Gignac revient de loin. Quand il a signé aux Tigres de Monterrey il y a un an en quittant l’OM, Didier Deschamps ne l’avait plus appelé chez les Bleus depuis six mois. Absent des deux premiers rassemblements de la saison, l’attaquant de 30 ans avait quasiment fait une croix sur l’Euro 2016, persuadé que le sélectionneur ne prêterait pas un œil attentif à ses performances dans le championnat mexicain. C’était méconnaître le sélectionneur tricolore…

De meilleures stats que Giroud

Dès son arrivée aux Tigres, Gignac est devenu rapidement le chouchou du public et la nouvelle attraction du pays. Au total, il a inscrit 32 buts en 46 matches sous ses nouvelles couleurs. Il devance largement son concurrent  numéro 1 chez les Bleus, Olivier Giroud, depuis la suspension de Karim Benzema. Gignac a fini sa saison avec 0,71 but de moyenne par match contre 0,45 pour son rival d’Arsenal. Il est revenu en France avec un maximum de confiance mais Giroud n’a rien cédé en claquant trois buts en deux matches face au Cameroun (3-2) et à l’Ecosse (3-0) lors de la préparation de l'Euro. Gignac a dû se contenter de 50 minutes de jeu en fin de match sans avoir l’opportunité d’ajouter un huitième but à sa collection sous le maillot bleu.


Apporter d’autres solutions à Deschamps

L’ancien buteur olympien évolue dans un autre registre que Giroud. Vendredi, celui qui prend beaucoup plus la profondeur et n’hésite jamais à dézoner sera évidemment remplaçant au coup d’envoi du match d’ouverture entre la France et la Roumanie (un match à suivre en direct sur TF1 vendredi à partir de 21 heures). Gignac n’a pas pour autant baissé les bras et compte bien distiller le doute dans l’esprit de Didier Deschamps en cas d’entrées en jeu décisives : « Les choix, le coach les a déjà faits. Mais maintenant, il va affiner au fil des matches. Pour l'heure ce sont des choix gagnants, car il y a des victoires et des buts. Mais durant l'Euro, il aura d'autres choix à faire, selon les différentes situations en cours de matchs. » Le buteur s’apprête à vivre sa deuxième compétition majeure avec les Bleus après un Mondial 2010 complètement raté sur le plan individuel (1 titularisation face à l’Afrique du Sud et 2 entrées en jeu face à l’Uruguay et le Mexique) comme sur le plan collectif. Absent à l’Euro 2012 et il y a deux ans au Brésil, Gignac rêve d’ouvrir enfin son compteur but dans un grand tournoi international du mois de juin.

en savoir plus : Equipe de France de Football, Euro 2016 : France - Roumanie