Griezmann c'est la solution, Ronaldo c'est le patron

Voir le site Euro 2016 de football

Griezmann
Par Alexandre Coiquil|Ecrit pour TF1|2016-07-09T15:24:38.541Z, mis à jour 2016-07-09T15:42:55.371Z

Déjà opposés en finale de la dernière Ligue des champions, Antoine Griezmann et Cristiano Ronaldo vont se retrouver en finale de l'Euro 2016. Deux joueurs différents, mais deux leaders.

Comme on se retrouve. Déjà opposés en finale de la dernière Ligue des champions, remportée par le Real Madrid aux tirs au but face à l’Atlético (1-1, 5-4 tab), Cristiano Ronaldo et Antoine Griezmann vont à nouveau croiser le fer dimanche en finale de l’Euro 2016.

Les deux numéros 7 du Portugal et de la France seront au centre des débats au Stade de France. Un duel dans le duel. Si leurs profils physiques diffèrent, l’évolution de leur poste est à peu près similaire : ailiers de formation devenus décisifs dans l’axe en sélection (et en club). Meilleurs buteurs de leurs équipes respectives (6 buts pour Griezmann, 3 pour Ronaldo), les deux hommes ont les capacités et la faculté de débloquer les matches.

Antoine Griezmann sur les traces de Michel Platini

Auteur de six buts lors de la phase finale de cet Euro 2016, ce qui le place à trois buts du record de Michel Platini et ses neuf buts marqués lors de l’Euro 1984, Antoine Griezmann est le fer de lance de cette équipe de France. Fatigué par une saison à 62 matches disputés avec l’Atlético de Madrid, le Français a dû suivre un programme physique adapté lorsqu’il a rejoint les Bleus quelques jours après la défaite face au Real en finale de la Ligue des champions.

Fatigué lors de la phase de groupes, Griezmann a franchi un cap à partir de la phase à élimination directe. Double buteur face à l’Irlande, c’est lui qui a délivré les Bleus à Lyon, avant de remettre ça face à l’Islande lors du succès 5-2 en quarts, puis en demie où il a terrassé l’Allemagne en marquant les deux buts des Bleus.

Cristiano Ronaldo, leader d'équipe

Le Portugais a beaucoup tenté lors de cet Euro 2016. Incapable de trouver l’ouverture lors des deux premières rencontres, le joueur du Real Madrid a sauvé la peau de sa sélection lors du dernier match de la phase de groupes face à la Hongrie (3-3). Auteur d’un doublé, le Portugais avait définitivement lancé son Euro et établi de nouveaux records.

Pendant la phase à élimination directe, il a joué les leaders lors du parcours accroché mais victorieux de son équipe. C’est lui qui a lancé son pays vers la finale en ouvrant le score au début de la seconde période face au pays de Galles (2-0).

S’il a pêché dans la finition pendant la compétition, Ronaldo a mis de côté sa « gloire personnelle » au profit de son équipe,  avec qui il n’a jamais triomphé en treize années de carrière internationale. « Peu importe si c’est moi qui marque ou un autre. Seules les équipes gagnent et il y a beaucoup de travaux à faire de la part des 23 joueurs et pas seulement chez celui qui marque des buts. On travaille tous pour le groupe. Mais on n’a encore rien gagné. Mais le rêve se rapproche chaque jour un peu plus. Et rêver c’est gratuit », a souligné le capitaine portugais après le succès face au pays de Galles. Un leader, oui, mais un leader complet.


en savoir plus : Equipe de France de Football, Equipe du Portugal de Football, Euro 2016 : Portugal - France