Equipe de France : Griezmann, l'égal de Ballack

Voir le site Euro 2016 de football

Griezmann dans une autre dimension
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2016-07-11T10:46:42.076Z, mis à jour 2016-07-11T15:45:53.411Z

En l'espace de deux mois, Antoine Griezmann a connu deux défaites douloureuses : la première en finale de la Ligue des champions, la seconde en finale de l'Euro 2016. Comme l'Allemand Michael Ballack.

Il aurait pu être le héros, une fois encore, de l'équipe de France. Mais la chance n'a pas voulu lui sourire, et Rui Patricio a été impeccable durant la finale de l'Euro 2016. Antoine Griezmann n'a pu empêcher la défaite des Bleus face au Portugal (1-0 a.p). Que c'est cruel pour lui, déjà meurtri il y a quelques semaines par une précédente défaite...

Et pourtant, il tenta de faire la différence...

Le 28 mai 2016, au stade Giuseppe-Meazza de Milan, l'Atlético de Madrid affronte son vieux rival du Real Madrid en finale de la Ligue des champions, deux ans après un premier acte cuisant pour les Matelassiers (battus après prolongation par le Real, alors qu'ils menaient jusqu'à la 90e+3). Intenable depuis des mois, Antoine Griezmann flanche au pire des moments. Face à Keylor Navas, il envoie un penalty sur la barre transversale. L'Atlético égalisera quand même, mais s'inclinera plus tard aux tirs au but (1-1, 5 tirs au but à 3).

Cette défaite fit mal à l'attaquant français. Fatigué par une longue saison, le buteur a débuté timidement l'Euro 2016 avant de se libérer, au point de finir meilleur marqueur (six buts) et meilleur joueur. Malheureusement, la magie n'a pas fonctionné en finale. Ses deux coups de tête ont été sortis magistralement par le portier lusitanien, puis Griezmann a baissé de régime. Et à l'arrivée, c'est le Portugal qui l'a emporté.


Michael Ballack, le mauvais exemple

Battu en finale de la Ligue des champions, et dans la foulée en finale de l'Euro, voilà bien une série noire rageante. Un seul joueur a connu pareille mésaventure avant Antoine Griezmann : il s'agit de l'Allemand Michael Ballack. En 2008, le milieu de terrain est aligné en finale de la C1 dans les rangs de Chelsea, face à Manchester United. Il se distingue en réussissant la première tentative des Blues aux tirs au but, mais les Red Devils feront la différence pour enlever la coupe aux grandes oreilles (1-1, 6 tirs au but à 5). Quelques semaines plus tard, le capitaine de la Mannschaft s'inclina à nouveau en finale de l'Euro 2008. L'Espagne dompta l'Allemagne grâce à Fernando Torres (1-0), laissant Michael Ballack et les siens effondrés.

Espérons pour Antoine Griezmann que cette comparaison avec l'Allemand en restera là. Car en 2002, Michael Ballack connut une autre terrible série : il déposa les armes avec le Bayer Leverkusen en finale de l'Euro 2002 face au Real Madrid de Zinédine Zidane (1-2), puis l'Allemagne fut battue en finale de la Coupe du monde 2002 par le Brésil de Ronaldo (0-2). Ballack, suspendu après un carton jaune en demi-finale, assista depuis les tribunes à ce camouflet.

Faîtes votre onze-type de l'Euro 2016 et partagez-le en cliquant ici.

en savoir plus : Equipe de France de Football, Euro 2016 : Portugal - France