Dans l'actualité récente

Belgique : Hazard et ses coéquipiers fatiguent

Voir le site Euro 2016 de football

Hazard et la Belgique, un rendement toujours énigmatique
Par Axel BENCHINA|Ecrit pour TF1|2016-06-02T10:46:39.576Z, mis à jour 2016-06-02T11:17:41.864Z

Mercredi, Eden Hazard et ses partenaires ont su trouver les ressources pour égaliser dans les dernières minutes face à la Finlande. Pourtant le capitaine belge craint que son équipe soit usée.


Eden Hazard a réagi mercredi soir après le match nul de son équipe à domicile face la Finlande. Malgré leurs nombreuses occasions les Belges n’ont pas su concrétiser pour l'emporter. L’ancien joueur de Lille pense que la fatigue est le principal problème de son équipe. 

La Belgique semblait prête après sa victoire face à la France il y a un an. Aujourd'hui cela semble plus compliqué. 


Pas inquiétant mais…

Le capitaine belge a tenu à être rassurant hier après le triste 1-1 de son équipe : « Non, ce n’est pas inquiétant. Je pense qu’on n’a pas fait un mauvais match. On n’a pas fait un match exceptionnel non plus, mais on s’est créé quand même pas mal d’occasions. » Les Belges ont en effet tiré 32 fois mais n’ont inscrit qu’un seul but. Une concrétisation chanceuse de Lukaku en fin de partie a permis aux Belges de ne pas tirer la sonnette d’alarme à  quelques jours de leur entrée en lice dans la compétition. La peur d’une éventuelle blessure peut aussi justifier le manque de dynamisme mercredi au stade Roi Baudouin face à la Finlande.  Eden Hazard connaît bien l’Equipe de France et sait de quoi il parle : « On y pense. On ne se donne peut-être pas à 100%. Les blessures, ça fait partie du foot. En France, il y en a eu déjà beaucoup. En Belgique, on en a eu aussi. Il ne faudrait pas qu’il y en ait trop. »


Une équipe au bout physiquement ?

Le milieu de terrain de Chelsea ressent de la fatigue et ce n’est pas forcément rassurant avant d’affronter l’Italie pour le premier match de l’Euro : « Ce n’est pas facile d’enchaîner les matchs. On est sur une fin de saison. On a joué il y a quatre jours en Suisse. Ça commence peut-être à un peu fatiguer. Il va falloir être prêt pour le premier match contre l’Italie. » Marc Wilmots fait tourner pourtant pour ces matches de préparation. Hier, Batshuayi était notamment titulaire pour la première fois à la pointe de l’attaque des Diables Rouges. Le problème n’est peut-être pas seulement physique mais cette étiquette de favori pèse surement très lourd sur les épaules des Belges.