Dans l'actualité récente

Hongrie-Belgique : Les Diables rouges sont en danger

Voir le site Euro 2016 de football

Kevin de Bruyne
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2016-06-23T16:42:14.139Z, mis à jour 2016-06-23T16:52:37.852Z

Les Hongrois ont affiché des ressources susceptibles de faire souffrir une sélection belge à la recherche de ses certitudes.

Ce fut beaucoup moins facile qu'attendu, mais la Belgique fait partie des 16 équipes qui joueront les huitièmes de finale de l'Euro 2016. Son match est prévu dimanche 26 juin face à de coriaces Hongrois.

La Hongrie au premier tour

Les hommes de Bernd Stock ont déjoué tous les pronostics. Ils ont d'abord scalpé l'Autriche, qu'on présentait comme outsider du tournoi (0-2). Puis, ils ont été accrochés par les Islandais (1-1). Enfin, les Hongrois ont fait beaucoup de mal au Portugal, qui s'est battu pour finalement obtenir un nul spectaculaire (3-3). Ces résultats suffisent à offrir à la Hongrie la première place du groupe E, alors qu'on l'attendait plutôt deuxième ou troisième.

La Belgique au premier tour

La phase de poules a été contrastée pour les Diables rouges, d'abord assommés par l'Italie d'entrée (0-2). Les Belges se sont repris face à l'Eire (3-0), mais ils ont souffert avant de trouver la faille dans la défense suédoise (1-0). Un premier tour pas convaincant donc, pour une équipe présentée parmi les favorites.

Les clefs du match

Balazs Dzsudzsak a fait forte impression contre le Portugal. Le capitaine hongrois a inscrit un doublé plein de hargne et d'abnégation, comme une illustration de l'état d'esprit de son équipe. Intenable, il a donné des maux de tête de Lusitaniens. Les Belges sont prévenus : il va falloir tenir le milieu offensif, prompt à se balader sur le front de l'attaque pour apporter son soutien.

Le duo Hazard-De Bruyne va-t-il apporter la lumière à la Belgique ? Les deux meneurs de jeu jouent sur courant alternatif depuis le début de l'Euro. Face à la Suède, le Citizen a beaucoup remué et déstablilisé l'adversaire, mais il a pêché dans le dernier geste. Le capitaine a lui donné un ballon de but, après s'être déjà illustré contre l'Eire. Si Romelu Lukaku est efficace, le duo Hazard-De Bruyne peut faire des étincelles, même sans buteur.

Enfin, il sera intéressant de voir ce que Marc Wilmots va faire avec Radja Nainggolan. Le milieu de terrain de l'AS Rome est passé à côté de son match face à l'Italie. Il est seulement entré en jeu contre l'Eire, mais il est celui qui a rassuré toute la nation en marquant d'une grosse frappe légèrement contrée face à la Suède. S'il est en pleine possession de ses moyens, Nainggolan est un joueur de top niveau. Un atout en plus donc dans la manche d'un sélectionneur qui semble encore chercher son équipe-type.

Leurs face-à-faces dans les grandes compétitions

 Avantage Belgique à ce niveau. Les deux nations se sont rencontrées deux fois : lors de l'Euro 1972 et lors de la Coupe du monde 1982. La première fois, il s'agissait du match pour la troisième place, et chez eux à Liège, les Diables rouges s'étaient imposés 2-1. La deuxième fois, Belgique et Hongrie disputaient un match dans groupe et s'étaient quittées sur le score de 1-1. A l'arrivée, les Belges finirent premiers du groupe 3 et les Hongrois furent éliminés. Autrement, dans les matchs amicaux, la Belgique s'est imposée 7 fois. Il y a eu un match nul et 2 victoires de la Hongrie. La dernière remonte à 1958.

Notre cote

Hongrie 45%

Belgique 55%

en savoir plus : Euro 2016 : Hongrie - Belgique, Equipe de Belgique de Football, Equipe de Hongrie de Football