Hongrie : La défaite par le jeu

Voir le site Euro 2016 de football

Euro 2016   Hongrie Islande
Par Pierre-Alexandre Conte|Ecrit pour TF1|2016-06-27T14:35:06.913Z, mis à jour 2016-06-27T14:35:50.637Z

De son premier match contre l’Autriche à son élimination contre la Belgique, dimanche, la Hongrie a affiché une indéfectible envie de jouer. Quitte à perdre sur un score large.

Jouer bien, c'est avant tout une histoire d'état d'esprit. La Hongrie a prouvé au cours de l’Euro que les intentions de jeu n’étaient pas l’apanage des sélections majeures. Dans une compétition où les nations dites mineures ont plutôt brillé par leur capacité à défendre bas, à se replier pour éviter de prendre des buts, les partenaires de Gábor Király ont dénoté. Ils n’ont eu de cesse de développer un football offensif contre tous leurs adversaires.

Premier de la poule F

Qualifiée après avoir sorti la Norvège lors des barrages, la Hongrie était promise à un funeste destin par les spécialistes. Mais dès son premier match, elle a sorti le grand jeu pour battre l’Autriche (2-0). Avant de dominer mais d’arracher un nul contre l’Islande (1-1). Clou du spectacle, les hommes de Bernd Storck ont réussi à tenir le Portugal en échec à l’issue d’une partie spectaculaire (3-3), peut-être la plus belle rencontre depuis le début de l’Euro. Au final, les Hongrois ont réussi l’étonnante performance de terminer en tête du groupe F avec cinq points.

Une défaite sévère contre la Belgique

Fidèle à ses habitudes, la Hongrie n’a pas eu peur de se déséquilibrer, de s’exposer contre la Belgique, dimanche soir, lors de son huitième de finale. Une stratégie courageuse et louable qui a permis au match d’être agréable à suivre. Néanmoins, face au talent individuel des joueurs de Marc Wilmots, la Hongrie a dû lourdement s’incliner (4-0). Un revers sévère au regard du nombre d’occasions non converties par Balázs Dzsudzsák et les siens.


en savoir plus : Equipe de Hongrie de Football