Hongrie : Un parcours sinueux jusqu'au bout

Voir le site Euro 2016 de football

Barrages Euro 2016   Norvège Hongrie   But Laszlo Kleinheisler
Par Teddy VADEEVALOO|Ecrit pour TF1|2016-06-04T13:43:22.941Z, mis à jour 2016-06-04T15:46:38.187Z

Pour se qualifier pour son premier Euro depuis 1972, la Hongrie a dû batailler ferme dans son groupe de qualifications. Retour sur le parcours de la sélection magyare.

Dans le groupe F, la Hongrie n’a pas eu un tirage facile en tombant avec la Roumanie, la Finlande et la Grèce notamment. Mais c’était sans compter sur l’Irlande du Nord, qui a créé la sensation dans ce groupe.

Euro 2016, un dispositif exceptionnel sur TF1 :


Une défaite pour commencer

Dès le début, la Hongrie a bien mal débuté en s’inclinant à domicile face aux Nord-Irlandais (1-2), alors qu’elle menait à dix minutes de la fin. La suite est bien plus réjouissante néanmoins pour les hommes de l’Allemand Bernd Storck, arrivé en fin de parcours. Avec une belle série de quatre victoires et quatre nuls. Et un buteur différent à chaque rencontre. Insuffisant cependant pour espérer terminer dans les deux premiers. L’Irlande du Nord a surpris tous les observateurs en terminant première du groupe, juste devant la Roumanie. Quant à la Grèce, elle est passée à la trappe. Après une dernière défaite face aux Grecs justement (4-3), les Hongrois doivent se résoudre à disputer un match de barrage.

La Norvège n’a pas résisté

La Hongrie affronte en novembre 2015 la redoutable équipe de Norvège, qu’elle n’a plus battue depuis 1981. Nullement impressionnés, les coéquipiers de Balazs Szsudzsak font mieux que se défendre à l’aller, grâce notamment aux parades décisives du gardien vétéran Kiraly. Et l’emportent même  grâce au jeune Laszlo Kleinheisler, 21 ans à l’époque et buteur pour sa toute première sélection. Au retour, les Hongrois souffrent face à la volonté norvégienne mais décrochent un nouveau succès grâce à deux contres (2-1).  De quoi permettre à la sélection magyare de fêter de belle manière cette qualification. La Hongrie a bien patienté pour retrouver l’Euro…