Dans l'actualité récente

Incidents à Marseille : Patrick Kanner pointe du doigt la Russie

Voir le site Euro 2016 de football

Kanner
Par Audrey Deschamps|Ecrit pour TF1|2016-06-13T20:24:02.988Z, mis à jour 2016-06-14T09:09:42.632Z

Le ministre des Sports, Patrick Kanner, est revenu sur les incidents qui se sont déroulés à Marseille en marge du match opposant l'Angleterre et la Russie.

Après les terribles incidents qui se sont déroulés à Marseille, le ministre des Sports, Patrick Kanner, a tenu à réagir lundi. Il regrette le manque de coopération de la Russie. 


« Une absence de coopération regrettable »

Ces incidents ont dégradé l'image du football et Patrick Kanner en est conscient. Ce lundi, le ministre des Sports a réagi et pointe clairement du doigt la Russie : « La Russie n'aurait  jamais dû laisser passer les hooligans impliqués dans les violences à Marseille. » Il dénonce  une « absence de coopération regrettable. » « La question, c'est la prévention en amont. Certains visas n'auraient jamais dû être donnés », a-t-il poursuivi, demandant à la Fédération russe de football « de réagir ». Selon lui, la sécurité va être nettement renforcée lors du prochain match de la Russie, contre la Slovaquie, mercredi à 15h00 à Lille.  « Il y a 150 à 200 hooligans russes qui doivent être mis hors d'état de nuire . »


« Il y a eu des failles »

Pour éviter de tels drames, le ministre des Sports compte bien déployer les moyens :  « Pour accomplir tout ce travail, la France compte sur un groupe de policiers russes envoyés en France pour repérer les éléments violents, connus des autorités de Moscou. Des policiers avec qui la collaboration est très satisfaisante. » Patrick Kanner est également revenu sur les fumigènes lancés dans le Vélodrome par des supporters qui n'auraient jamais du accéder au stade avec de tels objets. « Il y a eu des failles et il va y avoir des mises au point de l'UEFA avec les stadiers et les sociétés de sécurité ».






en savoir plus : Equipe de Russie de Football