Dans l'actualité récente

Irlande-Italie (1-0) : L'analyse du match

Voir le site Euro 2016 de football

RTX2F3AG
Par Axel BENCHINA|Ecrit pour TF1|2016-06-22T21:40:27.585Z, mis à jour 2016-06-22T22:00:32.307Z

L'Irlande affrontera donc l'équipe de France après un dernier match de poule terne et pauvre en occasions face à l'Italie, mercredi à Lille (1-0).

Le fait du match : Le poteau de Lorenzo Insigne

A peine rentré en jeu, le Napolitain Lorenzo Insigne a bien failli éteindre tous les espoirs irlandais à la 76ème minute du match. Placé côté gauche, le milieu de terrain de poche repique dans l'axe et enveloppe une frappe vicieuse. Randolph est battu, voit la sphère heurter le poteau et fuir le cadre. Les Irlandais ne sont pas vraiment dangereux à ce moment du match mais un but leur aurait coupé les jambes à coup sûr. 

L'homme du match : Robbie Brady


Son but fait de lui l'homme le plus aimé d'Irlande à l'heure qu'il est mais c'est toute son oeuvre que les Irlandais doivent retenir ce soir. Très précis sur coups de pied arrêtés, une bonne vision de jeu, jamais avare d'efforts... Le milieu de terrain de Norwich s'est pourtant illustré de la tête ce mercredi. En coupant un magnifique centre d'Hoolahan, le joueur de 24 ans a permis à son pays de se qualifier. 

Le flop : la pelouse du stade Pierre-Mauroy

Ce n'est pas toujours une excuse mais ce soir personne ne peut dire que la pelouse du stade du LOSC est digne d'un match de l'Euro. Déjà catastrophique lors du match entre la France et la Suisse dimanche soir, la pelouse n'a pas été à la hauteur non plus ce soir. Décrit comme "un échec" par Noel Le Graet, la pelouse devrait cependant être changée avant les huitièmes de finale. 

Le top : un dénouement heureux

Les scénarii comme cela font la beauté du football et peuvent rendre finalement un match agréable. L'abnégation des Irlandais et la joie du sélectionneur, Martin O'Neill, peuvent donner envie de penser que l'Irlande méritait sa qualification. Les supporteurs, exemplaires tout au long de la partie, ont aussi eu le droit à leur moment de bonheur après celui de son petit  frère nord-irlandais. La Répuplique d'Irlande sort d'ailleurs pour la première fois de leur histoire des poules d'un Euro. Magique.

Et maintenant ?


On attendait l'Irlande du Nord. Ce sera son grand frère irlandais qui affrontera la France dimanche à Lyon. Didier Deschamps et ses joueurs ne devraient pas changer leur façon d'aborder le match puisque les deux équipes sont légerement similaires dans leur façon de jouer. Cependant, un goût de revanche s'immiscera au Parc OL dimanche. Les Irlandais ont encore en travers de la gorge leur triste élmination à la coupe du monde 2010 avec la fameuse main de Thierry Henry. 


en savoir plus : Euro 2016 : Italie - Irlande, Equipe d'Italie de Football, Equipe d'Irlande de Football, Equipe de France de Football