Irlande du Nord-Allemagne : L’analyse du match

Voir le site Euro 2016 de football

Gol Gomez
Par Jean-Baptiste NICOLLE|Ecrit pour TF1|2016-06-21T18:23:23.122Z, mis à jour 2016-06-21T18:23:24.764Z

Victorieux sur la plus petite des marges face à l’Irlande du Nord (1-0) malgré une forte domination et beaucoup d’occasions, les Allemands assurent la première place du groupe C.

Le fait du match

Après avoir raté 4 occasions franches, les Allemands ont enfin trouvé la faille grâce à Mario Gomez à la 29ème minute. Titularisé pour la première fois à cet Euro, le joueur du Besikstas Istanbul a inscrit son 28ème but en 66 sélections suite à un bel enchaînement avec Mesut Özil et Thomas Müller. Les Allemands se sont ensuite procuré de nombreuses autres occasions franches, mais ils ont buté sur un Michaël Mc Govern impérial dans les buts. Joachim Löw en a aussi profité pour gérer et faire sortir rapidement Götze et Boateng tous deux sous le coup d’une suspension en cas de nouveau carton.

L’homme du match : Mesut Özil

Mesut Özil est à l’origine d’une bonne demi-douzaine d’occasions. Décevant lors des deux premières rencontres, le meneur de jeu allemand a retrouvé toute sa vista contre l'Irlande du Nord. Il est notamment impliqué sur le but de Mario Gomez. Son importance était telle dans le jeu qu’il est le seul des trois joueurs avertis à ne pas être sorti en cours de jeu.

Les tops : Götze, Kimmich, McGovern

Même s’il a raté plusieurs grosses occasions, Mario Gomez a marqué le seul but du match. Il a aussi beaucoup pesé sur la défense Nord Irlandaise. Sa titularisation a permis de décaler sur le côté gauche un Mario Götze retrouvé et beaucoup plus inspiré qu’en pointe. Le choix du jeune Joshua Kimmich au poste de latéral droit s’est aussi avéré payant. Ses débordements et la précision de ses centres ont été un véritable plus pour son équipe. Enfin, mention spéciale pour le gardien nord-irlandais Michaël McGovern auteur de nombreuses parades et certainement meilleur joueur de son équipe.

Les Flops : Müller, Washington

Côté déceptions, Thomas Müller n’a toujours pas marqué. Même s’il a été décisif sur le but de Gomez et qu’il a touché les montants, il n’a pas résolu son problème de confiance. Bien que courageuse, l’équipe nord-irlandaise dans son ensemble aura joué trop bas et aura beaucoup trop peu tenté pour être dangereuse. Choisi en pointe, Conor Washington a été totalement inexistant.

Le chiffre du match : 71

La possession de balle de l’Allemagne (71 %) a atteint des proportions « Guardiolesques ». Le milieu de terrain des champions du monde a avancé comme un rouleau compresseur. Etouffés, les Nord Irlandais ont beaucoup trop reculé. Et leur priorité était surtout de préserver une différence de but avantageuse qui pourrait leur permettre de terminer parmi les meilleurs 3èmes. Autre chiffre impressionnant, les 26 tirs dans la rencontre des Allemands.

Le match vu depuis Twitter


Et maintenant ?

En terminant en tête du groupe C, les Allemands éviteront l’équipe de France et la Suisse en huitièmes de finale. En revanche, ils pourraient affronter l’Albanie, la Slovaquie ou surtout le 3ème du Groupe F, soit peut-être le Portugal. Les champions du monde évolueront au stade Pierre-Mauroy le dimanche 26 juin. Pour cette rencontre, aucun joueur ne sera suspendu.

<

en savoir plus : Euro 2016 : Irlande du Nord - Allemagne, Equipe d'Allemagne de Football, Equipe d'Irlande du Nord de Football