Dans l'actualité récente

Irlande du Nord / O’Neill : « Beaucoup d’engagement et de cœur »

Voir le site Euro 2016 de football

RTSCK5Z
Par Emmanuel LANGELLIER|Ecrit pour TF1|2016-06-16T21:23:46.576Z, mis à jour 2016-06-16T21:24:53.565Z

Le sélectionneur de l’Irlande du Nord se félicite de la victoire surprise et historique décrochée par ses joueurs qui peuvent rêver d’une qualification pour les huitièmes de finale.

« On a beaucoup travaillé avant cette compétition et les joueurs ont adhéré au projet » 

Après un premier revers logique devant la Pologne (0-1), l’Irlande du Nord était promise à pareil sort, jeudi contre l’Ukraine à Lyon. Mais l’équipe nord-irlandaise, qui prend part à son premier Euro, a créé la sensation en l’emportant (2-0) à la surprise générale. « C’est une victoire magnifique dans un stade fantastique, a réagi Michael O’Neill, le sélectionneur de l’équipe surprise. Mercredi soir, j’ai dit aux joueurs que s’ils ne prenaient pas de plaisir à jouer ici, ils s’étaient trompés de métier. On avait besoin de mettre ce niveau d’intensité. On a beaucoup travaillé avant cette compétition et les joueurs ont adhéré au projet. Mais après la défaite face à la Pologne (0-1), on s’est remis en question. » 

« Renverser les pronostics, ça fait partie de notre marque de fabrique » 

Auteur du premier but, Gareth McAuley a également fait part de sa grande satisfaction : « Au moment d’aborder cette compétition, on avait envie de laisser un héritage au football nord-irlandais. Peu de personnes pensaient que l’Irlande du Nord pouvait faire quelque chose. Mais renverser les pronostics, ça fait partie de notre marque de fabrique. » Maintenant, avec trois points dans la musette, la qualification reste possible. « On va essayer de faire quelque chose contre l’Allemagne, a expliqué le défenseur nord-irlandais. Même si ce sont les Champions du monde et que c’est un match très compliqué qui s’annonce. Le football est un sport très romantique où les petits poucets arrivent parfois à arracher la victoire. Il n’y a pas de pression autour de nous et c’est appréciable ». 

« Je suis content pour les joueurs »

O’Neill pense aussi évidemment à ce dernier match. « On voulait s’offrir la possibilité d’avoir un enjeu pour le dernier match, face à l’Allemagne. Je suis content pour les joueurs qui étaient un peu déçus après le match face à la Pologne. Ils l’ont même été trop longtemps à mon goût. Et ce soir, j’ai peut-être connu la plus grande fierté de ma carrière avec cette prestation où il y a eu beaucoup d’engagement et de cœur », a conclu le sélectionneur. Ce dernier match aura lieu mardi 21 juin à Paris (18 heures). 


Cinq matches de l'Euro 2016 en Ultra HD sur TF1 !


en savoir plus : Equipe d'Irlande du Nord de Football