Dans l'actualité récente

Irlande du Nord : Ils nous offrent une sacrée surprise

Voir le site Euro 2016 de football

RTX2GM4R
Par Jean-Baptiste NICOLLE|Ecrit pour TF1|2016-06-17T09:07:27.937Z, mis à jour 2016-06-18T12:29:53.040Z

Vainqueurs 2-0 de l’Ukraine jeudi à Lyon, les Nord-Irlandais sont revenus dans la course à la qualification. Retour sur la première victoire des Britanniques lors d’une phase finale d’un Euro.

Considérée comme l’un des Petits Poucets de la compétition, l’Irlande du Nord était promise à la dernière place du Groupe C. Avec ses joueurs issus en bonne partie des divisions inférieures anglaises, la sélection britannique apparaissait clairement inférieure à ses trois adversaires. Force est de constater qu’après deux journées, les Nord-Irlandais font mieux que résister. Défaits seulement 1-0 par la Pologne à l’issue de la première rencontre, Jonny Evans et ses coéquipiers n’étaient pas passés loin d’un bon résultat. Jeudi, contre une pâle équipe d’Ukraine, l’Irlande du Nord est cette fois parvenue à l’emporter 2-0.

Spécialistes des coups de pieds arrêtés

Les Britanniques se sont appuyés sur leurs qualités habituelles pour faire la différence. La combativité d’abord, mais aussi les coups de pieds arrêtés. Un exercice que maîtrise parfaitement les Nord Irlandais. En témoigne l’ouverture du score de la tête du vétéran Gareth Mc Auley (36 ans). « Nous travaillons beaucoup sur les coups de pieds arrêtés », concède le sélectionneur Michaël O’Neill à l’AFP. Cette ouverture du score revêt même une valeur historique pour l’Irlande du Nord puisqu’il s’agit de son premier but en phase finale d’un Euro.

Mac Auley : « Les petits peuvent gagner contre les gros »

En doublant la mise en toute fin de match par l'intermédiaire de Niall Mc Ginn, la sélection britannique peut profiter d’une différence de but maintenant favorable et espérer au moins accrocher une place parmi les meilleurs troisièmes. Grâce à sa victoire, elle est en tout cas déjà sûre de ne pas terminer dernière. « Nous avons encore un match très important à livrer contre l’Allemagne, souligne à l’AFP Gareth Mac Auley. Ce sera très compliqué car les Allemands sont champions du monde. Mais le football est parfois romantique et les petits peuvent gagner contre les gros. Si nous franchissons ce tour, il n’y aura pas de pression sur nous car tout peut arriver en 8èmes de finale.» L’Irlande du Nord n’a peut-être pas fini de surprendre.


en savoir plus : Equipe d'Irlande du Nord de Football, Euro 2016 : Ukraine - Irlande du Nord