Dans l'actualité récente

Islande : Clap de fin pour les Islandais

Voir le site Euro 2016 de football

Les joueurs islandais
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2016-07-04T08:07:19.022Z, mis à jour 2016-07-04T10:10:38.992Z

Sèchement battus par les Bleus (5-2), les Islandais n'en ont pas moins signé une des belles épopées sportives de l'histoire de l'île nordique.

Après les Anglais, les Islandais n'ont pas eu la peau des Français. Ce qui n'enlève rien à leur formidable parcours.

La fin d'une belle histoire

Bien sûr, si on leur avait dit, il y a un mois, qu'ils se feraient éliminer du premier Euro de leur histoire en quarts de finale par la bande à Deschamps, les Islandais auraient signé tout de suite. Rien d'humiliant pour un pays de 330 000 habitants de perdre contre le pays hôte qui compte plus de 66 millions d'habitants. Mais l'ampleur de la défaite (5-2), si elle n'enlève rien à leur parcours formidable, leur laissera quelques regrets. 

Un pays conquis

Avant la rencontre, Heimir Hallgrgrimsson, l'un des deux entraîneurs, avait dit : « On a déjà gagné, on a conquis le coeur de nos supporters. Pour le reste, on sait qu'on peut faire le meilleur match de notre vie et perdre quand même face à la France.» Avec près de 15000 islandais dans les tribunes du stade de France ce dimanche soir,  l'opération séduction a en effet fonctionné à plein. Sur le terrain, en revanche, il y a eu un monde entre ce qui restera comme leur partie de référence face aux Anglais et la déliquescence de leur jeu face aux Bleus. Surtout en première période.

5ème attaque du tournoi

La seconde, elle, nettement plus avantageuse pour son image a une nouvelle fois fait valoir son efficacité offensive (2-1 pour eux en 2e mi-temps). Ce qui est déjà énorme. Avec huit buts au compteur, l'Islande devrait terminer au cinquième rang des meilleurs attaques du tournoi. Si on nous avait dit ça il y a un peu plus de trois semaines, pas sûr qu'on l'aurait cru.

en savoir plus : Equipe d'Islande de Football