Dans l'actualité récente

Islande, les secrets du succès

Voir le site Euro 2016 de football

Équipe Islande
Par Stéphane Renaux|Ecrit pour TF1|2015-09-27T19:33:34.513Z, mis à jour 2015-09-27T20:46:02.950Z

L'Islande disputera pour la première fois de son histoire l'Euro en juin prochain en France. Retour sur les qualités de cette petite île située à l'extrême nord de l'Europe.

Avec 19 points décrochés, l'Islande occupe actuellement la première place d'un groupe (A) où figuraient notamment les Pays-Bas, 3ème de la dernière Coupe du monde.

Une défense solide

Aussi incroyable que cela puisse paraître, l'Islande possède l'une des meilleures défenses du Vieux Continent. En effet, sur les huit matches disputés, elle n'a cédé qu'à seulement trois reprises et présente un bilan de six victoires pour seulement un nul et une défaite (en République tchèque). Une performance remarquable pour la défense protégée par le gardien et capitaine Halldorsson. Durant leur campagne de qualification, ils ont réussi à dominer les Pays-Bas, pourtant troisième du Mondial au Brésil, à la fois chez eux (2-0), mais surtout en terre néerlandaise (0-1). Leur dernière sortie où ils ont concédé le nul face au Kazakhstan (0-0) aura suffit pour valider leur ticket pour la France. Une première dans leur histoire.  

Lagerbäck, la clé du succès

L'équipe d'Islande ne serait pas ce qu'elle est devenue sans l'apport considérable de son sélectionneur, Lars Lagerbäck. Âgé de 66 ans, cet ancien technicien qui a dirigé la Suède et le Nigéria, a failli emmener sa sélection au Brésil, barrée lors des barrages par la Croatie. Avec lui, la petite île qui compte 330 000 habitants a effectué un bond spectaculaire au classement FIFA puisqu'elle occupe, d'après la dernière parution, le 23ème rang... devant la France, positionnée un rang derrière ! En tout cas, disputer l'Euro 2016 sera la dernière opportunité pour Lars Lagerbäck, qui entend céder son fauteuil à son adjoint, Heimir Hallgrimsson, à l'issue de la compétition. 

Sigurdsson, au cœur du projet

L'Islande s'est donné les moyens de ses ambitions pour enfin entrer dans la cour des grands. Le pays s'est progressivement professionnalisé, à l'image des installations haut de gamme et de son centre de formation. Celui qui incarne le mieux cette philosophie, basée sur sa défense donc, mais également sur la contre-attaque et les frappes lointaines, c'est Gylfi Sigurdsson. Avec 5 buts inscrits, dont un doublé face aux Pays-Bas, le milieu de terrain de Swansea demeure le meilleur buteur des siens sur ces éliminatoires. Alors que l'on comptait dans les rangs islandais bon nombre d'amateurs il y a quelques années, ils sont aujourd'hui plusieurs à évoluer au plus haut niveau, comme l'avant-centre du FC Nantes Kolbeinn Sigthorsson. Une belle réussite pour l'Islande qui demande à prouver sa valeur face aux ténors européens lors de l'Euro 2016.