Dans l'actualité récente

Islande : La surprise du chef en chiffres !

Voir le site Euro 2016 de football

Les Islandais célèbrent leur qualification pour les quarts de l'Euro
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2016-06-28T17:30:47.820Z, mis à jour 2016-06-28T17:30:48.987Z

Invitée surprise des quarts de finale de l’Euro, l’Islande n’est pas une équipe comme les autres. La preuve en chiffres.

Pour bien prendre la mesure de l'exploit de Sigthorsson et de ses coéquipiers, ce lundi soir, à Nice, face à la sélection anglaise (2-1), rien de tel que quelques chiffres pour donner un aperçu du gouffre qui sépare la sélection islandaise des autres formation engagées dans cet Euro.

Le résumé de Portugal - Islande en phase de poules : 


0

L’Euro 2016 est une grande première pour l’Islande. La « terre de glace » n’avait en effet jamais disputé la moindre phase finale d’une compétition internationale (européenne ou mondiale) depuis ses débuts dans les éliminatoires de la Coupe du monde 1958. 

4

Le nombre de bleus et blancs évoluant dans les 5 grands championnats européens (Angleterre, Espagne, France, Italie, Allemagne), il s’agit d’Emil Hallfredsson de l’Udinese en Série A, Gylfi Thor sigurdsson pour Swansea, Alfred Finnbogason à Augsbourg et Kolbeinn Sigthorsson à Nantes. Aucun des 23 Islandais ne joue dans le championnat local. 

34

La place qu’occupait l’île lors du dernier classement Fifa. Seule la Suède (35e) et L’Albanie (42e) font pire. Un classement pourtant flatteur pour les Islandais encore 112e en 2010. 

100

La Fédération islandaise de football (KSI) compte 100 joueurs professionnels. Près d’un quart de ces pros dispute donc l’Euro (23 sélectionnés). 

20 000

Le nombre de licenciés à la Fédération de football islandaise (KSI) dont 20% de femmes. A titre de comparaison, la FFF compte 2 millions de licenciés. 

330 000

La population de l’Islande, l’équivalent peu ou prou de la ville de Nice où elle a joué ce lundi soir. C’est 5,5 fois moins que l’Irlande du Nord, le deuxième plus petit pays de l’Euro 2016 en termes d’habitants (1.810.000). Et 160 fois moins que son adversaire vaincu en 8es de finale, l’Angleterre (54 millions d’habitants).

99,8

Soit la part d’audience du match Islande-Autriche synonyme de qualification des Vikings pour les 8es de finale à la télévision islandaise mercredi dernier. Le match historique au Stade de France a été vu à un moment ou à un autre par près de deux tiers des Islandais (68,5%), et dans son intégralité par plus de la moitié d'entre eux (54,6%). 

en savoir plus : Equipe d'Islande de Football