Italie : Pour Conte, l'Allemagne est la meilleure équipe du monde

Voir le site Euro 2016 de football

Antonio Conte Italie Espagne
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2016-07-01T21:27:39.721Z, mis à jour 2016-07-01T21:34:39.853Z

Le sélectionneur italien s'attend à un quart de finale compliqué face à l'Allemagne. Mais il compte bien déjouer les pronostics encore une fois et scalper le champion du monde.

Après un huitième de finale Italie-Espagne en forme de remake de la dernière finale de l'Euro, le tableau du championnat d'Europe des nations 2016 offre une nouvelle affiche grandiose : l'éternelle Squadra Azzura affronte l'Allemagne ce samedi 2 juillet au stade Matmut-Atlantique de Bordeaux (21 heures, à suivre en direct sur TF1).

« Ils ont tout »

En conférence de presse 24 heures avant le choc, Antonio Conte n'a pas tari d'éloge sur la Nationalmannschaft : « On va jouer face à un adversaire très fort à tous points de vue, encore plus fort que l’Espagne. Ils ont tout ce que peut avoir une grosse équipe : la technique, le physique, une idée de jeu très claire, une excellente organisation ». Le sélectionneur italien craint la puissance offensive allemande et ses talents individuels. « On a un grand respect pour cette équipe d’Allemagne. C’est la meilleure du monde », ajoute-t-il.

« Pas de lendemain pour les vaincus »

L'Allemagne est favorite, mais l'Italie a de sérieux arguments à faire valoir. « Si on devait revenir en arrière et voir la situation où on était il y a un mois, il n’y aurait pas eu de match pour les observateurs. Mais un mois plus tard, on est ici après avoir battu l’Espagne (2-0) et fini premier de notre groupe », rappelle Conte. « On sait qu’on aura de grandes difficultés demain. Il faudra qu’on arrive à comprendre quoi faire pour déjouer les pronostics. On ne part pas vaincu. On a la volonté de surmonter cet obstacle », poursuit le technicien.

Daniele De Rossi est très incertain et Thiago Motta est suspendu pour la rencontre. D'autres Italiens sont sous la menace de suspension. Mais cela n'entre pas dans les calculs d'Antonio Conte : « Il n’y a pas de lendemain pour les vaincus. C’est la dernière de nos préoccupations ». L'excitation est à son comble pour toute l'Italie : « Il faudra faire quelque chose de super extraordinaire. On fait ce métier pour jouer ce genre de moment ». 

en savoir plus : Euro 2016 : Allemagne - Italie, Equipe d'Allemagne de Football, Equipe d'Italie de Football