Italie : Pour De Rossi , l'Italie n'est pas favorite

Voir le site Euro 2016 de football

Daniele De Rossi - AS Roma Depuis 2001 - 439 matches Vainqueur de la Coupe d'Italie en 2007 et en 2008 Vainqueur de la Supercoupe d'Italie en 2007
Par Teddy VADEEVALOO|Ecrit pour TF1|2016-06-03T09:43:28.549Z, mis à jour 2016-06-03T10:58:44.512Z

L’expérimenté milieu de terrain italien, Daniele De Rossi, s’est montré plutôt prudent en conférence de presse sur les chances de l'Italie d'être sacrée lors de cet Euro.

Daniele De Rossi est un inusable de la « Nazionale ». En sélection depuis 2004, le milieu italien s'apprête à disputer sa cinquième compétition internationale. Il est donc bien placé pour évoquer la situation de son équipe.

Euro 2016, un programme exceptionnel sur TF1 !


Le paradoxe selon De Rossi

« Nous ne sommes pas parmi les favoris, c'est évident. Mais nous avons la fierté de représenter une histoire glorieuse ». Car De Rossi le sait plus que tout autre joueur. Du haut de ses 102 sélections, le milieu emblématique de l’AS Rome connait la force de l’imprévisible sélection italienne : « Nous sommes une très bonne équipe, bien organisée et physiquement bien préparée. Sur le papier, nous sommes capables de battre n'importe qui et nous devons le faire sentir à nos adversaires ».

Il prend la défense de Thiago Motta

C’est une des petites polémiques de ces dernières semaines. Thiago Motta, le milieu du PSG, s’est vu attribuer le numéro 10. Un choix qui a suscité pas mal de critiques de l’autre côté des Alpes. De Rossi, qui a déjà porté ce numéro, défend becs et ongles son coéquipier : « Le 10 je l'ai déjà pris à contre-cœur et ce fut une affaire géopolitique. Je ne crois pas que Motta ait choisi le 10 mais il l'a accepté parce qu'il raisonne comme moi : je ne crois pas qu'il accorde plus d'importance que ça au numéro. C'est un gars exceptionnel qui ne crée jamais de problème. Les gens qui s'amusent à parler du 10 de Motta et des anciens grands 10 n'ont qu'à venir faire des jongles avec lui et ils devraient se rincer la bouche quand ils parlent de Thiago Motta. Il a tout gagné. D'un point de vue technique, c'est lui qui se rapproche le plus des anciens 10. Il a des caractéristiques différentes que certains comme Totti, Baggio ou Del Piero mais c'est un phénomène et il peut se permettre d'avoir le 10 ».