Dans l'actualité récente

Italie-Espagne (2-0) : La Squadra mate la Roja et rejoint l'Allemagne

Voir le site Euro 2016 de football

Florenzi et Ramos
Par Christopher LE CAER|Ecrit pour TF1|2016-06-27T18:14:16.164Z, mis à jour 2016-06-27T20:14:46.108Z

L'Italie s'est qualifiée pour les quarts de finale en battant logiquement une pâle équipe d'Espagne (2-0) et rejoint l'Allemagne au prochain tour.

Le choc pour l’Italie ! La Squadra Azzurra a mérité sa qualification en dominant l’Espagne (2-0), lundi soir au Stade de France.  Elle retrouvera l’Allemagne en quarts de finale, samedi à Bordeaux (21h). Solide en défense autour du trio Barzagli-Bonucci-Chiellini et d’un Gianluigi Buffon décisif en fin de match devant Iniesta (76ème) et Piqué (77ème), l’Italie a fait preuve de réalisme en attaque. Chiellini, suite à un coup-franc mal repoussé par De Gea, avait ouvert la marque à la demi-heure de jeu (33ème) et Pellè avait scellé le score suite à une action parfaitement menée (90ème + 1). Le score aurait pu être plus lourd si De Gea ne s’était pas interposé devant Pellè (9ème), Giaccherini (45ème), Eder (55ème) et Insigne (85ème).

L’Espagne, double tenante du titre, sort donc dès les huitièmes de finale. Ni Iniesta (28ème et 76ème), Aduriz (69ème) et Piqué (77ème) ne seront parvenus à faire trembler les filets azzurri. L’Espagne regrettera sans doute longtemps ce but encaissé par le croate Perisic qui les avait envoyés dans la mauvaise partie du tableau.

Les faits et gestes du match



Le match minute par minute

C'EST FINI au Stade de France ! L'Italie l'emporte logiquement face à de pâles Espagnols (2-0) et rejoint l'Allemagne en quarts de finale !

90' + 4 : David Silva est averti pour un mauvais geste.

90' + 1 : BUT DE PELLE POUR L'ITALIE !  Superbe transversale d'Insigne pour trouver Darmian sur la droite. L'Italien temporise et centre au point de penalty pour Pellè qui reprend de volée victorieusement ! 2-0 !

90' : OH QUELLE ARRÊT DE BUFFON devant Piqué ! Le gardien sauve la patrie !

89' : Le jaune pour Motta pour avoir donné un coup au visage de Vazquez. Busquets s'énèrve car il demande plus qu'un jaune. L'Espagnol prend à son tour un carton jaune.

86' : Le centre vicieux de David Silva ! Pedro est un peu court pour reprendre !

85' : Le tir d'Insigne à 20m ! De Gea repousse !

84' : Alessandro Florenzi cède sa place à Matteo Darmian pour la Squadra Azzurra.

84' : Maudit, Iniesta ?


82' : Insigne remplace Eder pour l'Italie.

81' : Aduriz s'est blessé au dos et doit céder sa place. Pedro le remplace.

77' : C'EST AU TOUR DE PIQUE DE FRAPPER ! Une fois de plus, Buffon s'interpose !

76' : OH LA REPRISE D'INIESTA à 20m !!! Et l'arrêt de Buffon ! C'était chaud, chaud, chaud !

75' : Italie - Espagne : Antonio Conte prêt à entrer sur la pelouse !


74' : Vazquez est servi dans la profondeur et se présente devant Buffo. Sa frappe heurte le poteau. De toute façon, il était signalé en position de hors-jeu.

71' : LA TÊTE DE RAMOS ! Le Madrilène s'élève plus haut que tout le monde, mais ne parvient pas à cadrer.

70' : Le changement pour l'Espagne. Morata, peu en vue ce soir, est remplacé par Vazquez.

69' : LE TIR D'ADURIZ à l'entrée de la surface ! C'est hors cadre !

69' : L'Espagne semble impuissante. Elle bute sur une défense italienne bien regroupée.

66' : De Sciglio remporte son duel avec autorité devant Juanfran qui n'a pu centrer.

64' : L'Espagne est privée de ballon. L'Espagne est frustrée et commet beaucoup de fautes ce soir.

62' : L'ESPAGNE EST AU BORD DE LA RUPTURE !!!! Les défenseurs espagnols sont dépassés par la vitesse des Italiens ! Florenzi est tout proche de voir son centre à ras de terre être repris par l'un des siens. Ca chauffe !

57' : Aduriz reprend de la tête (et de façon acrobatique) un centre venu de la droite. Il ne trouve pas le cadre.

55' : OH EDER !!!! Bien servi par une astucieuse talonnade de Pellè, ll se présente seul devant De Gea, en prenant de vitesse Piqué, et perd son duel avec le portier espagnol ! La défense de la Roja est à l'agonie !


55' : La stat' qui peut inquiéter l'Espagne :


54' : Premier changement pour l'Italie. De Rossi a cédé sa place à Motta.

52' : L'Espagne n'a réussi que 210 passes en première période. C'est le pire total de la Roja depuis la première période contre l'Allemagne à l'Euro 2008.

51' : Ca chauffe dans le défense italienne ! Suite à un coup-franc, l'Espagne ne parvient pas à prendre à défaut l'arrière-garde de la Nazionale et Chiellini dégage en catastrophe devant Buffon.

48' : Juanfran déborde sur la droite et centre. Bonucci commet faute en déviant de la main. Bon coup franc à venir, mais la défense de la Squadra dévie le cuir au premier poteau. Corner.

46' : Le centre tendu de Florenzi et Piqué sauve les siens en concédant le corner.

46' : C'EST REPARTI ! Les Italiens ont engagé.

18h02 : Un changement à la pause pour l'Espagne. Aduriz remplace Nolito.

18h01 : Les deux équipes reviennent sur la pelouse pour la seconde période.

18h52 : Les chiffres de la première période :


C'EST LA MI-TEMPS à Saint-Denis : L'Italie, grâce à Chiellini, mène 1-0. Un score logique, tant les Italiens ont été les plus dangereux durant ce premier acte. L'Espagne est trop timorée.

45' : OH LA CLAQUETTE DE DE GEA ! Il sort le grand jeu sur une frappe enroulée de Giaccherini qui partait dans la lucarne opposée ! Corner.

44' : L'Italie négocie mal une action de but ! Florenzi, dans le surface à droite, manque son centre !

41' : Carton jaune pour Nolito pour une semelle sur De Rossi.

38' : Le corner pour l'Espagne. C'est bien écarté par la défense de la Nazionale.

37' : L'Espagne réagit, mais le coup-franc lointain est mal négocié par David Silva. Ca file en sortie de but.

33' : BUT DE L'ITALIE ! Le coup-franc, frappé en force par Eder, est difficilement repoussé par De Gea dans les pied de Giaccherini et finalement, c'est le Giorgio CHIELLINI qui pousse le cuir au fond, du gauche ! 1-0 !


32' : La faute de Ramos sur Pellè à 20m plein axe ! Attention danger ! Excellent coup-franc pour l'Italie.

29' : Oh le centre de De Sciglio ! C'est tendu à ras de terre à l'entrée de la surface des six mètres et Ramos se troue ! Il a failli dévier le cuir dans son propre but. Corner.

28' : LA FRAPPE D'INIESTA ! C'est capté par Buffon.

28' : Belle action collective des Espagnols avec un jeu en triangle conclu par un centre de Jordi Alba. C'est dégagé en corner.

26' : Oh le coup de coude de Parolo sur Morata. Il évite le jaune pour le moment. Il a juste un rappel à l'ordre de la part de l'arbitre.

25' : LA TÊTE DE PAROLO sur un centre de De Sciglio ! Ca passe de peu à côté du but ! Quelle occasion !

24' : De Sciglio est averti pour une faute dans son couloir gauche. Premier carton jaune du match.

22' : Sur le corner, Ramos s'écroule au contact de Chiellini. L'arbitre ne dit rien. Sortie de but.

22' : Bonucci concède le premier corner du match devant Morata.

21' : Le centre de Jordi Alba ! Mais personne n'est à la réception du ballon.

21' : Les Espagnols mettent enfin le pied sur le ballon et tentent de construire.

19' : Chiellini cherche à lancer Florenzi dans le couloir droit, mais ce dernier est trop court pour reprendre. Le ballon fuse hors des limites du terrain. Sortie de but.

18' : La pluie s'est arrêtée.

17' : La Squadra Azzura prive les Espagnols du ballon.

15' : Début plutôt timide des Espagnols. L'Italie fait le jeu actuellement.

12' : Les Italiens sont bien rentrés dans le match et se portent rapidement vers l'avant.

11' : Oh le ciseau de Giaccherini dans la surface ! De Gea repousse et est sauvé par son poteau ! L'arbitre siffle finalement un pied haut de l'Italien sur cette action.

9' : OH LA TÊTE DE PELLE ! Il reprend du crâne dans la surface ce coup-franc excentré sur la gauche, tiré par Florenzi, et De Gea s'étend sur sa gauche pour éviter le pire ! Corner.


8' : La première montée de Chiellini qui sert Eder à 40m du but. Mais ce dernier est entouré par quatre Espagnols, avant de s'écrouler. L'arbitre donne un bon coup franc pour les Italiens à 25m sur la gauche.

6' : LA FRAPPE DE EDER ! Il récupère le ballon à l'entrée de la surface et frappe, mais c'est contré. De Gea peut se saisir tranquillement du ballon.

5' : Nolito hérite du cuir sur son côté droit. Il tente le centre, mais c'est manqué. Les Italiens peuvent repartir.

4' : La pluie redouble d'intensité actuellement !

3' : De Rossi tente de lancer en profondeur Eder, mais la défense espagnole est vigilante.

1' : C'EST PARTI ! L'arbitre turc, M. Cakir, a sifflé le coup d'envoi.

17h59 : Le toss a livré son verdict : le coup d'envoi sera donné par les Espagnols.

17h57 : Place à l'hymne italien ! Fratelli d'Italia ! Il est repris en choeur par les joueurs, en premier lieu Gianluigi Buffon.

17h56 : Place aux hymnes. A commencer par "La Marcha Real" (La marche royale) ou "Marcha Granadera" (La marche des grenadiers).

17h55 : Les deux formations font leur entrée sur la pelouse !

17h53 : Les joueurs sont dans le couloir menant à la pelouse du Stade de France.

17h44 : C'est la fin des échauffements. Les deux équipes regagnent le vestiaire. Début du match dans un quart d'heure !

17h41 : Youri Djorkaeff est le dernier joueur à avoir marqué contre l'Espagne lors d'un match à élimination directe de l'Euro. C'était en juin… 2000 (2-1) ! Soit 16 ans ! Depuis, la Roja n'a encaissé aucun but en 646 minutes.

17h39 : L'Espagne a éliminé l'Italie lors des deux derniers Euros. En 2008, en quarts de finale (0-0, 4 tag à 2), puis en finale en 2012 (4-0).

17h36 : Les deux équipes sont actuellement à l'échauffement sur la pelouse et... sous la pluie.


17h35 : Les deux pays se sont rencontrés à six reprises lors d'un Euro. C'est le match qui a été joué le plus de fois dans l'histoire de la compétition.

17h33 : Il s'agit de la 35ème confrontation entre l'Italie et l'Espagne. Le bilan est parfaitement équilibré avec dix victoires de chaque côté et 14 nuls.

17h30 : Vicente del Bosque ne change rien du tout, malgré la défaite contre la Croatie (1-2). L'Espagne avance avec exactement le même onze que lors des trois matches de poule. Sergio Ramos et Gerard Piqué forment la charnière centrale. Sur les côtés Juanfran et Jordi Alba. Au milieu, on retrouve Sergio Busquets, Cesc Fabregas et Andres Iniesta. David Silva et Manuel Nolito sont sur les ailes et seront chargés d'alimenter en ballon l'avant-centre Morata. 

17h26 : Pour l'Italie, Antonio Candreva est forfait, car touché aux adducteurs. Du coup, Antonio Conte a titularisé Mattia De Sciglio, dans le couloir gauche. La défense est composée de trois centraux. Le trio Andrea Barzagli, Leonardo Bonucci et Giorgio Chiellini. La doublette d'attaquants est composée de Eder et Pellè.

17h13 : La compo de l'Espagne :


17h12 : Les compos sont tombées. Voici celle de l'Italie.


16h59 : Revivez l'arrivée du bus espagnol dans l'enceinte dionysienne.


16h57 : L'équipe d'Italie est arrivée au Stade de France. Revivez son arrivée en vidéo.


Avant-match

C'est LE choc de ces huitièmes. Une finale avant l'heure. Une explication entre « gros ». Italie-Espagne, ce n'est pas seulement le remake de la finale de 2012, qui avait vu la Roja remporter son deuxième sacre européen consécutif (4-0), c'est avant tout un affrontement entre deux grandes nations du football, qui aspirent toutes deux à soulever le trophée le 10 juillet prochain. Mais en terminant deuxième de sa poule, l'Espagne s'est compliquée la vie et s'est retrouvée dans le tableau de la Squadra Azzurra. Frisson et suspense garantis dès 18h, au Stade de France.

Ah ce maudit but du Croate Perisic à la 88ème minute du match Croatie-Espagne ! Un tir du gauche victorieux qui a privé les Espagnols de la première place du groupe D et d'une voie royale vers la finale de l'Euro. Car en terminant deuxième de la poule, c'est l'Italie qui se dresse sur le chemin de la Roja dès ces huitièmes de finale, avant un éventuel (nouveau) choc en quarts face aux champions du monde allemand (et une possible demie face aux Français ?). Bref, du lourd pour la bande à Del Bosque. Du lourd aussi pour les Italiens, qui se seraient bien passés de ce duel aussi tôt dans la compétition. Mais éliminés en quarts de l'Euro 2008, puis corrigés en finale quatre ans plus tard par ces mêmes Espagnols, les « Azzuri » ont une revanche à prendre. Et c'est maintenant que ça se passe.

L'Italie, sans être brillante, a terminé première de sa poule, devant la Belgique, qu'elle avait battu 2-0 en match d'ouverture. Avec un petit but encaissé durant la phase de groupes, la « Nazionale » a surtout brillé par sa solidité défensive bâtie autour de l'arrière-garde de la Juve : le trio Barzagli-Bonucci-Chiellini, devant l'emblématique Gianluigi Buffon. Mais en face, la Roja a de quoi inquiéter le bloc défensif italien avec ses virtuoses Andres Iniesta et David Silva et le buteur Alvaro Morata (3 buts dans cet Euro). « L'Espagne ce n'est pas seulement Morata, mais il est le buteur de cette équipe. Vu ce qu'il parvient à faire dans la finition, c'est le danger n°1 pour nous », confiait il y a quelques jours le gardien et capitaine de la Squadra. Place au spectacle ! Ou pas… Les deux équipes se connaissant par coeur, on risque d'avoir un match assez fermé.

en savoir plus : Equipe d'Italie de Football, Equipe d'Espagne de Football, Euro 2016 : Italie - Espagne