Dans l'actualité récente

Les joueurs du Real pas à la fête sur penalty

Voir le site Euro 2016 de football

Sergio Ramos
Par Teddy VADEEVALOO|Ecrit pour TF1|2016-06-22T08:53:50.328Z, mis à jour 2016-06-22T14:03:26.028Z

Dans cet Euro, les joueurs du Real Madrid n'ont pas été à la fête jusqu'à présent. Notamment dans le périlleux exercice des penalties.

Cristiano Ronaldo, Sergio Ramos : partenaires en club mais malheureux dans cet Euro. Les deux joueurs leaders du Real Madrid ont raté chacun un penalty et entraîné quelques doutes dans leur sélection respective. 

Ronaldo, premier Portugais à rater

Le Portugais n'a pas été en réussite avec les penalties cette saison avec un total de cinq échecs dans cet exercice (contre la Real Sociedad, Seville et Malaga avec le Real et en sélection face à la Bulgarie en amical et donc contre l'Autriche dans cet Euro). Face aux Autrichiens, Cristiano Ronaldo est ainsi devenu le premier Portugais à rater un penalty dans un tournoi majeur. C'est sa pire saison dans cet exercice, lui qui avait un ratio intéressant les saisons précédentes que ce soit en club ou en sélection. 


Il a même atteint le taux de 100% de réussite lors de trois saisons (2005-2006 avec 2, 2008-2009 avec 6 et 2010-2011 avec 9). Depuis deux saisons, la star du Real rencontre plus de difficultés. La saison 2014-2015, déjà, il avait raté trois des 17 penalties tentés. Et cette saison, il en est à 5 manqués sur 13 tentatives soit son plus mauvais taux de réussite (61,5%).

Sergio Ramos, un échec qui va encore faire parler

De son côté, Sergio Ramos a pris la responsabilité de tirer le penalty qui aurait pu permettre à l'Espagne de mener face à la Croatie mardi soir. Etonnant tant la Roja regorge de joueurs techniques et habiles devant. Mais le capitaine espagnol a décidé de prendre les choses en main. Avant de vite déchanter lorsque sa tentative a été détournée par Subasic. L'échec d'un joueur qui a une histoire particulière avec les penalties. Car il en a raté deux marquants avec sa sélection. Si celui face au Brésil, en finale de Coupe des Confédérations 2013, est passé aux oubliettes (le Brésil menait 3-0 à ce moment), l'autre contre le Bayern Munich en demi-finale de Ligue des champions 2012 avec le Real a beaucoup plus fait parler. Lors de la séance des tirs au but, le défenseur madrilène a propulsé sa tentative largement au-dessus. Ce qui a provoqué pas mal de railleries sur les réseaux sociaux. 


Mais preuve de son mental, Ramos avait réussi une Panenka deux mois plus tard lors d'une séance de tirs au but face au Portugal, en demi-finale de l'Euro 2012. Il a également fait oublier son échec face au Bayern pour être déterminant dans les deux derniers succès du Real en Ligue des champions en marquant lors des deux finales face à l'Atlético (2014, 2016). Histoire de rappeler que ce n'est pas cet échec face à la Croatie qui risque de le perturber pour la suite de la compétition...

en savoir plus : Equipe d'Espagne de Football