Les joueurs suspendus pour les quarts, les menacés pour les demies

Voir le site Euro 2016 de football

Kante joyeux avec Evra
Par Audrey Deschamps|Ecrit pour TF1|2016-06-28T14:29:38.887Z, mis à jour 2016-06-28T14:29:40.014Z

Aucune équipe qualifiée pour les quarts de finale n'y échappera. Des joueurs déjà suspendus où ceux qui sont en sursis pour les demi finales . Des absences qui pourraient peser lourd dans la balance.

 De nombreux joueurs des huit équipes qui joueront l'accession en demi finale sont soit d'ores et déjà suspendus, soient sous le coup d'une suspension pour la suite en cas de nouveau carton jaune. Des pièces maîtresses surtout défensives, qui à ce niveau de la compétition pourraient manquer lourdement.

Les suspendus

C'est la règle, lorsqu'un joueur a été sanctionné de deux cartons jaunes dans deux rencontres différentes de l'euro, il est automatiquement suspendu au match suivant.
Ce sont les Bleus de Deschamps qui comptent le plus de joueurs suspendus pour aborder ces quarts. Adil Rami en défense et Ngolo Kante ont écopé tous deux d'un jaune contre l'Irlande dimanche, synonyme de forfait pour affronter l'Islande. Un casse tête pour le sélectionneur qui doit repenser sa défense en faisant entrer soit Umtiti (0 match en bleu ou Mangala) et son milieu en optant certainement pour Cabaye.
La Belgique perd également Vermaelen averti contre la Hongrie.
Mais c'est du côté de l'Italie que la suspension de Thiago Motta risque de peser lourd pour affronter l'Allemagne championne du monde qui a déroulé en huitième face à la Slovaquie (3-0)

Revoir le mauvais geste de Thiago Motta contre l'Espagne : 



Joueurs sous la menace d'une suspension pour les demi-finales :


L'Allemagne, qui justement compte un grand nombre de joueurs sous la menace d'une suspension pour les demi. Cinq en tout et pas des moindres tant en défense qu'en attaque : Boateng, Hummels, Khedira, Kimmich et Özil. Des absences à éviter, si d'aventure la Mannschaft devait affronter la France en demie-finale.


La France, elle, voit un défenseur de poids et l'un de ses meilleurs éléments en attaque : Koscielny et Giroud, menacés avec ce couperet du carton jaune.

  L'Islande plus faible sur le papier pourrait toutefois donner du fil à retordre aux protégés de Deschamps et les pousser aux erreurs. Le Petit Poucet de la compétition qui a acquis une qualification historique en quarts, voit un grand nombre de joueurs avec neufs d'entre eux directement menacés. Arnason, Bjarnason, J. Gudmundsson, Gunnarsson, Halldorsson, Saevarsson, Sigthorsson, G. Sigurdsson et Skulason doivent a tout prix éviter la sanction.


Les diables rouges de Belgique ont eux aussi leur lot de cadres concernés, 5 au total : Batshuayi, Fellaini, Meunier, Vertonghen, Witsel.sp


L'Italie, impressionnante de maîtrise  va également devoir gérer son match d'abord pour espérer l'emporter sur l'Allemagne mais également pour ne pas voir 11 de ses joueurs suspendus en cas de qualification en demie. Barzagli, Bonucci, Buffon, Chiellini, De Rossi, De Sciglio, Éder, Insigne, Pellè, Sirigu et Zaza ont déjà été avertis.


Le Pays de Galles de Gareth Bale compte 4 joueurs menacés :  Davis, Ramsey, Taylor et Vokes.


Du côté de la Pologne, Grosicki, Jedrzejczyk, Maczynski, Pazdan, Peszko, Piszczek sont les six joueurs qui ont écopé d'un carton jaune lors des dernières rencontres.


Enfin le Portugal, laborieux depuis le début de l'Euro, pourrait perdre Carvalho, Pepe et Quaresma en allant chercher une éventuelle qualification contre la Pologne.