Dans l'actualité récente

Kevin Gameiro à l'Euro : "Ce serait un rêve"

Voir le site Euro 2016 de football

gameiro 2
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2016-05-08T12:34:58.298Z, mis à jour 2016-05-08T12:40:42.125Z

L'attaquant du FC Séville est intenable. Le meilleur buteur français de l'année 2016 s'éclate en Andalousie et espère encore convaincre Didier Deschamps de le convoquer pour l'Euro.

Déjà 28 buts inscrits en 50 matchs, qualifié pour la finale de la Ligue Europa, courtisé par le FC Barcelone... Tout sourit à Kevin Gameiro du côté du FC Séville. L'attaquant français s'épanouit avec le club andalou. Téléfoot l'a rencontré.

Star adulée à Séville

"Il fait une année extraordinaire. Ça fait du bien d'avoir un attaquant comme ça", confie son coéquipier Adil Rami. "Il entreprend beaucoup de choses et il marque à tous les coups. C'est une star ici à Séville", renchérit Benoît Trémoulinas. Le mot "star" n'est pas galvaudé. Dans les rangs sévillans, Kevin Gameiro est le Monsieur Plus. Il a déjà marqué la bagatelle de 19 buts depuis le mois de janvier, ce qui en fait le meilleur buteur français en 2016.

Le buteur a conquis ses coéquipiers et les fans du club aux quatre victoires en Ligue Europa en autant de finales."Quand t'es sur le terrain et que t'entends les supporters scander ton nom et chanter de la 1ère à la 90e minute, c'est vraiment un kiff. Pour un joueur de foot, c'est vraiment bon de jouer dans des clubs comme ça", assure Kevin Gameiro.

La plus belle saison de sa carrière

A la veille de ses 29 ans, l'ex-Parisien reconnaît qu'il accomplit "la plus belle" saison de sa carrière. "Je profite du moment et je m'éclate à chaque match", ajoute-t-il. Lors des demi-finales de la Ligue Europa, l'attaquant a encore crevé l'écran, comme au tour précédent contre Bilbao. Au match aller sur le terrain du Chakhtior Donetsk, il a harcelé la défense avant d'égaliser sur penalty en fin de rencontre. Et au retour, Gameiro a signé un doublé pour qualifier les Palanganas pour leur troisième finale consécutive. Le tout sous les yeux de Guy Stéphan, adjoint de Didier Deschamps, venu superviser les Français de Séville...

"Je dois tout donner"

Encore sous contrat pendant 2 ans avec le FC Séville, Kevin Gameiro est <strong>courtisé par le FC Barcelone</strong>. Un intérêt "flatteur" à ses yeux, mais avant de songer à son avenir, le buteur a deux objectifs : gagner au moins un trophée cette année (Séville est en finale de la Ligue Europa et de la Coupe du Roi) et participer à l'Euro 2016 en France.

Le deuxième défi s'annonce difficile. Kevin Gameiro n'a plus porté le maillot des Bleus depuis novembre 2011 et Didier Deschamps ne l'a jamais appelé, en dépit de ses performances en Espagne. Le n°9 sévillan ne baisse pas les bras : "C'est au coach de faire ses choix. Et moi, pour ne pas avoir de regrets, je dois tout donner chaque week-end. Si je suis appelé, tant mieux. Si je ne suis pas appelé, je me dirais que je n'ai pas de regrets parce que j'ai tout donné". Didier Deschamps dévoilera sa liste le 12 mai. "Ce serait un rêve de jouer une compétition comme ça", conclut Kevin Gameiro.