Dans l'actualité récente

L'équipe-type des huitièmes de finale

Voir le site Euro 2016 de football

Buffon chante l'hymne
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2016-06-28T11:14:15.116Z, mis à jour 2016-06-28T12:47:59.074Z

Avec quatre joueurs, la Squadra Azzura se taille la part du lion dans l'équipe-type des huitièmes de finale. Sagna et Griezmann représentent les Bleus.

Avec l'avancée dans la compétition, les joueurs majeurs se révèlent et les performances de premier choix se multiplient. 

Buffon toujours fringant

A 38 ans, le portier de la Juventus a été l’un des principaux atouts de la Nazionale contre l’Espagne (2-0). Notamment en seconde période sur une volée d'Iniesta (76e) et une tentative de Piqué (77e). Mais son principal fait d'arme restera son arrêt réflexe sur une frappe du défenseur barcelonais à la 88e, réduisant à néant les derniers espoirs ibériques quelques instants avant que son coéquipier Pellé n'entérine la marque (2-0, 90e+1). 

Une défense de fer

Avec l'Islande et l'Italie, les huitièmes de finales ont été l'occasion de voir à l'oeuvre deux machines défensives parfaitement huilées. Dès lors, pas surprenant de retrouver dans cette ligne de quatre deux joueurs de la Squadra en la personne de Bonucci, encore une fois solide au poste, et de De Sciglio, qui a rendu la vie impossible à Silva et Juanfran. En défense central, difficile de passer à côté de la prestation majeure de Ragnar Sigurdsson, patron irréprochable de la défense islandaise et...buteur. A droite, prime est donnée  au centre décisif de Bacary Sagna à l'origine du réveil des Bleus face à l'Irlande.

Un milieu de feu

Ils ont enflammé la seconde période face à la Hongrie dans deux styles sensiblement différents. Absent en poule face à l'Irlande, Nainggolan a fait comprendre à Marc Wilmots, par sa hargne dans les duels et sa volonté de toujours gagner du terrain qu'il était bien indispensable à l'équilibre des "Diables Rouges". Son coéquipier Eden Hazard a, lui, tout simplement fait son meilleur match depuis belle lurette avec un but et une passé décisive à la clef. Pour compléter ce trio, rien de tel que Toni Kroos qui n'a pas son pareil pour mettre de l'huile dans les rouages.

Griezmann s'invite devant

Double buteur face à l'Irlande et sauveur des Bleus, Antoine Griezmann trouve logiquement sa place sur le flanc droit de cette équipe-type des huitièmes même si c'est une nouvelle fois dans l'axe qu'il fît la différence. A l'instar de l'Italien Pellè, buteur et surtout tourmenteur 90 minutes durant des défenseurs espagnols Pique et Ramos. Draxler, auteur d'un jolie but face à la Slovaquie (3-0), a rappelé pourquoi Joachim Löw et les supporters de la Mannschaft avait le béguin pour lui.


en savoir plus : Equipe d'Italie de Football