Dans l'actualité récente

L'incroyable statistique des penalties lors des matches d'ouverture

Voir le site Euro 2016 de football

But Roumain
Par Xavier BEAL|Ecrit pour TF1|2016-06-11T08:52:49.016Z, mis à jour 2016-06-11T14:01:07.640Z

Selon l'adage, jouer à domicile est un avantage. Mais lors des matches d'ouverture de l'Euro, une malédiction semble planer sur les pays organisateurs…

Lors d'un match d'ouverture, l'équipe du pays organisateur a beaucoup de pression. Il est même déjà arrivé que le pays hôte s'incline pour son premier match, comme le Portugal, face à la Grèce, en 2004. Mais ce qui est encore plus incroyable, c'est que lors des matches d'ouverture, les pays organisateurs concèdent des penalties sans jamais en obtenir.

Et de quatre avec Stancu !

A la 64e minute du match d'ouverture de l'Euro 2016 entre la France et la Roumanie, Patrice Evra commet une faute sur Nicolae Stanciu. L'arbitre hongrois, Monsieur Kassai, désigne le point de penalty. Une minute plus tard, Bogdan Stancu transforme la sentence en prenant Hugo Lloris à contre-pied.

Ce penalty est seulement le quatrième accordé lors d'un match d'ouverture de l'Euro. Chose étonnante, ces penalties ont tous été sifflés contre le pays organisateur ! Cette mésaventure est arrivée à l'Angleterre (en 1996 contre la Suisse), au Portugal (en 2004 contre la Grèce), à la Pologne (en 2012 contre la Grèce) et donc, depuis samedi soir, à la France (contre la Roumanie).

Neuf penalties contre la France !

Avec la faute d'Evra sur Stanciu, c'est la neuvième fois que la France concède un penalty lors d'un Euro ! C'est d'ailleurs un record que la France partage avec l'Allemagne.

Mais obtenir un penalty contre la France n'est pas synonyme de but pour autant. En 2000, Raul avait expédié le sien dans les nuages. Et en 2004, Barthez avait repoussé, avec brio, la tentative de David Beckham.

en savoir plus : Equipe de France de Football, Euro 2016 : France - Roumanie