Dans l'actualité récente

L’Irlande du Nord surprend une décevante Ukraine

Voir le site Euro 2016 de football

RTX2GMZV
Par Emmanuel LANGELLIER|Ecrit pour TF1|2016-06-16T19:54:48.748Z, mis à jour 2016-06-16T21:26:06.881Z

Grâce à des buts de McAulay et McGinn, l’Irlande du Nord a créé la sensation en dominant l’Ukraine (2-0) dans le groupe C. Elle peut rêver des huitièmes de finale.

Le fait du match : La grêle

Le temps a été horrible sur Lyon ce jeudi en fin d’après-midi. Une pluie battante s’est abattue sur le Parc OL dès le début de match puis a cessé quelques minutes. Avant que de la grêle ne surgisse. M. Kralovec, l’arbitre de la rencontre, a alors dû interrompre les débats à la 57ème minute durant 140 secondes.


L’homme du match : Michael McGovern

Le portier de Hamilton en Ecosse n’est pas l’Irlandais du Nord le plus capé de l’exercice mais il a montré qu’il était très solide. Si son pays a pris le meilleur sur l’Ukraine, une grande part doit lui en être accordée. Car il s’est montré infranchissable. Rakytskiy (22ème), Konoplianka (51ème), Kovalenko (70ème), Zinchenko (85ème) et Iarmolenko (89ème) se sont cassé les crampons devant ses arrêts. Solide.

Le top : Corry Evans

Si McGovern a brillé dans le but nord-irlandais, d’autres joueurs se sont mis en valeur comme Evans, très actif dans l’entrejeu où il a récupéré pas mal de ballons et perturbé le camp ukrainien, impuissant devant tant d’énergie déployée. A 25 ans, le joueur des Blackburn Rovers est un taulier intéressant au milieu.

Le flop : Andrei Iarmolenko

Il devait être l’un des leaders de l’Ukraine. Après deux sorties, Andrei Iarmolenko est loin du compte. Très loin. Il devait insuffler le danger, mener les offensives et les mouvements dangereux côté droit et semer la pagaille par ses frappes. Au final ? Une seule frappe intervenue à la… 89ème minute. Manquant d’inspiration et de jus, il s’avère très décevant.

Le chiffre du match : 1

L’Irlande du Nord, qui dispute son premier Euro, a remporté sa première victoire dans un Championnat d’Europe.

Le match vu depuis Twitter :




Et maintenant ?

Après sa belle victoire, l’Irlande du Nord peut encore penser à une qualification et rêver des huitièmes de finale qui pourraient avoir lieu contre l’équipe de France. Avec trois points, elle est revenue dans le coup derrière l’Allemagne et la Pologne et peut briguer la troisième place. Mardi 21 juin, elle défiera l’Allemagne à Paris, tandis que la Pologne affrontera l’Ukraine à Marseille.     

en savoir plus : Euro 2016 : Ukraine - Irlande du Nord, Equipe d'Irlande du Nord de Football