Dans l'actualité récente

L'Islande arrache le nul au courage contre le Portugal

Voir le site Euro 2016 de football

Supporters Islande
Par Louis-Marie VALIN|Ecrit pour TF1|2016-06-14T21:36:26.250Z, mis à jour 2016-06-15T09:06:01.831Z

Dominée techniquement par une sélection portugaise présente dans le jeu mais trop stérile, l'équipe de Lägerback a rapporté un nul inespéré pour son premier match dans un Euro.

Le match des extrêmes du groupe F a réservé une belle surprise avec le match nul arraché par l’Islande face au Portugal, l’un des outsiders de la compétition. A l’ouverture du score de Nani (31ème) a répondu le but de Bjarnasson au retour des vestiaires.


Le fait du match

L’inefficacité lusitanienne. Malgré une domination de tous les instants, les Portugais n’ont pas su tuer un match qu’ils avaient tranquillement en main. Ils pourront regretter de ne pas avoir doublé la mise avant la mi-temps alors qu’ils ont eu de multiples occasions. A l’inverse, les Islandais n’ont pas laissé passer leur chance. 26 tirs à 4, pas vraiment une statistique de match nul, et pourtant…


Le chiffre

72. C'est en pourcentage, le niveau de possession de l’équipe de Fernando Santos qui reflètent parfaitement leur stérilité du jour. Les Portugais ont plutôt séduit dans le jeu mais n’ont pas su convertir leur domination au score.

Le Top

Halldorson : Le gardien Islandais a réalisé une grande partie. Impérial dans ses buts, il ne peut rien sur le but de Nani et a réalisé 81% d’arrêts avec 8 tirs sortis sur 9. Egalement rassurant dans ses sorties, il a permis à ses partenaires de ne pas couler et d’espérer, jusqu’à l’éclair de Bjarnasson.


Le Flop

Ronaldo : La superstar du Real Madrid  a clairement déçu. Pas véritablement en jambes et souvent à contre temps de ses partenaires, il a trop souvent choisit la solution individuelle, tirant à dix reprises au but mais ne cadrant qu’une seule fois. Il a tenté d’endosser le rôle de super héros qu’il a si souvent tenu mais il avait visiblement oublié sa cape aux vestiaires.

Le match vu de twitter



Et maintenant ?

Si le Portugal s’est raté comptablement, il a néanmoins rendu une copie satisfaisante dans le contenu. En évoluant à ce niveau durant ses deux prochains matches, la qualification ne devrait pas lui échapper. A l’inverse, les Islandais ne pourront pas toujours compter sur leur seule solidarité et sur la maladresse adverse, il faudra en montrer plus pour disputer les huitièmes de finale.


en savoir plus : Euro 2016 : Portugal - Islande, Equipe du Portugal de Football, Equipe d'Islande de Football