Lars Lagerbäck, l’atout islandais face à l’Angleterre

Voir le site Euro 2016 de football

Gylfi Sigurdsson et Lars Lagerback
Par Emmanuel LANGELLIER|Ecrit pour TF1|2016-06-25T10:30:36.629Z, mis à jour 2016-06-25T10:35:02.958Z

En six affrontements, Lars Lagerbäck, ancien sélectionneur de la Suède, n’a jamais perdu contre l’Angleterre. Un atout de poids pour le technicien islandais avant le huitième de finale de l’Euro contre les Anglais, lundi.

Lundi soir (à 21 heures), le dernier huitième de finale du Championnat d’Europe 2016 opposera à Nice l’Angleterre à l’Islande. Présente pour la première fois à l’Euro, la petite nation islandaise a réussi l’exploit de franchir le premier tour en prenant la deuxième place du groupe F. Et en sortant invaincu d’un groupe indécis et qui paraissait relevé en référence à son statut supposé de « petit poucet ». Après avoir accroché le Portugal de Cristiano Ronaldo (1-1), elle a tenu en respect la Hongrie (1-1) avant de dominer dans les derniers instants l’Autriche dans une ambiance surréaliste au stade de France (2-1). 

Des confrontations dispatchées entre 1998 et 2006 avec la Suède 

L’Islande ne partira évidemment pas avec les faveurs des pronostics contre les Anglais mais elle dispose néanmoins d’un atout intéressant. Lequel ? Son sélectionneur Lars Lagerbäck ! Eh oui, aussi surprenant que cela puisse paraitre, le technicien n’a jamais perdu contre la sélection britannique en six affrontements. Des confrontations dispatchées entre 1998 et 2006 avec la Suède. Le bilan : quatre nuls et deux victoires. De quoi vous gonfler un moral avant d’aborder cet important rendez-vous. 

Une victoire pour commencer 

En tant qu’adjoint du sélectionneur suédois, Lagerbäck avait commencé superbement lors des qualifications à l’Euro 2000 par une victoire (2-1) avant d’accrocher les Anglais où œuvraient notamment Alan Shearer, Andy Cole et Michael Owen, en 1999 au retour (0-0). En tant que sélectionneur, il a ensuite décroché le nul (1-1) en match amical en 2001. Puis lors de la Coupe du monde 2002, Lars Lägerback a remis ça (1-1) : Alexandersson (59ème minute) avait répondu à Campbell, buteur dès la 24ème. 

Un succès grâce à Ibrahimovic 

Deux ans plus tard, le natif de Katrineholm (en Suède, le 16 juin 1948) a encore dominé la sélection aux Three Lions. Un succès (1-0) en match amical obtenu grâce à une réalisation de Zlatan Ibrahimovic à la 54ème minute. Enfin, lors de la Coupe du monde 2006 en troisième match du groupe B, le technicien suédois, qui dirige l’Islande depuis janvier 2011, avait mené ses joueurs à un nouveau match nul (2-2). Larsson avait alors égalisé à la 90ème minute. Deuxièmes de la poule, les Suédois étaient tombés en huitièmes de finale devant l’Allemagne (0-2). Les Islandais souhaitent évidemment un tout autre résultat, lundi soir. 


Portugal - Islande : voir tous les buts en vidéo


en savoir plus : Euro 2016 : Angleterre - Islande 2016, Equipe d'Islande de Football