Pour Meunier, la Belgique « c’est le Real Madrid de 2005 »

Voir le site Euro 2016 de football

RTX2HO7V
Par Florent Barraco|Ecrit pour TF1|2016-07-02T12:43:13.427Z, mis à jour 2016-07-02T12:45:20.500Z

Le défenseur belge a comparé son équipe, éliminée par le Pays de Galles (3-1), aux Galactiques composés de Zidane, Figo ou Beckham.

Ils se voyaient en demi-finale. Ils voyaient en finale et même vainqueurs de l’Euro. Auteurs d’un bon match contre la Hongrie (4-0), présents dans la bonne partie du tableau, jugée la plus abordable, les Belges apparaissaient comme sereins comme serein avant leur quart contre le Pays de Galles. Mais ils se sont fait surprendre par la bande à Bale. Ce qui a permis à Thomas Meunier une comparaison osée.

Pas à la hauteur 

«Tout le monde était super confiant, on est une équipe de super stars, a expliqué au micro de l’UEFA juste après le coup de sifflet final le défenseur belge annoncé au Paris Saint-Germain. Notre équipe, c’est le Real Madrid de 2005 avec Beckham, Zidane. C’est largement comparable. Ce qui nous a fait défaut, c’est difficile à expliquer. On n’a pas été à la hauteur simplement, c’est quelque chose à oublier. » A l'instar de ce Real là, la Belgique n'aura presque jamais été autre chose qu'une somme d'individualités. Pas une équipe. En tout, la déclaration n’a pas manqué de faire réagir sur Twitter.


La sortie de Courtois

Battus par les Dragons, les Diables rouges s’interrogent sur la défaite. Et les langues se délient. Pour Thibaut Courtois, à la télévision belge, « le problème était le même que contre l’Italie. On a joué avec la même tactique et on a eu le même problème ». Marc Wilmots, dont l’avenir à la tête de la sélection n’est pas encore défini, a répondu. « Moi, je n’ai pas de problème avec ça, a signalé Wilmots en conférence de presse. Je lui ai dit : « Écoute, je ne suis pas d’accord avec toi. Pourquoi on a bien joué pendant 25 minutes ? C’est que tout le monde était bien en place » (…) Je peux comprendre la déception, à chaud, d’un gardien qui a connu une saison difficile, qui faisait un bon tournoi et qui avait le rêve d’être champion d’Europe. Aujourd’hui, le rêve n’est plus là. »

Très jeune, la sélection belge ambitionne déjà de revenir plus forte lors de la Coupe du monde en Russie en 2018.eq

en savoir plus : Equipe de Belgique de Football, Euro 2016 : Pays de Galles - Belgique