Ukraine : Mykhail Fomenko dans la lumière

Voir le site Euro 2016 de football

Fomenko
Par Audrey Deschamps|Ecrit pour TF1|2016-06-07T13:32:32.786Z, mis à jour 2016-06-07T13:55:40.584Z

L’ancien international, qui évoluait sous les couleurs du Dynamo Kiev, n’affiche pas un palmarès éloquent en temps qu’entraîneur. Depuis son arrivée en 2013, il tire l'Ukraine vers le haut.

A 67 ans, Mykhail Fomenko a enfin l'occasion de voir briller son équipe dans une grande compétition. Focus sur celui qui a amené une ère nouvelle au sein de la sélection ukrainienne.

Retrouvez ici le programme de TF1 pour l'Euro 2016 : 


Palmarès modeste

Fomenko le vagabond, semble s’être posé en prenant les rênes de la sélection ukrainienne. Et ça lui réussi plutôt bien. En 2013, il succède au grand Oleg Blokhine à la tête d’une Zbirna qui a enchaîné les échecs : non qualification pour la Coupe du monde en Afrique du Sud et élimination en phase de poule lors de l’Euro 2012 à domicile. Avec un palmarès plutôt modeste en temps qu’entraîneur (deux titres en 1993, championnat et coupe avec le Dynamo Kiev) et une carrière en dent de scie à ce poste (18 clubs/pays en trois décennies), Mykhail Fomenko ne jouit pas de la meilleure réputation pour redresser la barre. Et pourtant.

Progression fulgurante

En seulement une année, il enregistre à la tête de la sélection une remontée spectaculaire. Invaincue durant toute cette période en enchaînant 8 victoires et concédant seulement 2 nuls, la Zbirna doit tout de même passer par les barrages pour décrocher un qualification au mondial brésilien. Contre la France l’Ukraine échoue une nouvelle fois, mais les hommes de Fomenko, grâce à sa science du jeu, n’ont pas à rougir. La FIFA remet même le titre de progression de l’année à l’Ukraine pour son parcours 2013. Depuis la guerre en Ukraine est passée par là et le football national a implosé pour de nouveau sortir le tête de l’eau en décrochant une troisième  place lors des éliminatoires de l’Euro 2016.

Le mentaliste

Qu’est ce qui réussit tant à l’ancien international soviétique devenu tacticien de l'Ukraine? L’ex-défenseur central du Dynamo Kiev et de l’URSS, finaliste de l’Euro 1972, vainqueur de la super coupe UEFA en 1975 et champion de l’Union Soviétique en 1974, 1975, 1977, est un bourreau de travail. Il allie sévérité et détermination à une grande capacité d’écoute et de mise en confiance de ses joueurs. Lorsqu’il a repris en main l’équipe d’Ukraine, Fomenko  laisse beaucoup plus de liberté à ses joueurs que ses prédécesseurs, pour mieux les comprendre. Une discipline de fer alliée à un état d'esprit de gagnant, voilà le secret Fomenko. Tactique payante puisque le sélectionneur a remporté son ticket pour le championnat d’Europe des nations qui s’ouvre dans trois jours. L’Ukraine affrontera l’Allemagne le 12 juin. Et Fomenko, à 67 ans, a l’occasion de réaliser un exploit