Dans l'actualité récente

Nolito : « Le Brexit ? Je crois que c'est une danse»

Voir le site Euro 2016 de football

Nolito - Croatie-Espagne
Par Alexandre Coiquil|Ecrit pour TF1|2016-06-24T19:30:54.330Z, mis à jour 2016-06-24T19:36:25.199Z

Menacé après sa contre-performance face à la Croatie, Nolito est prêt à aller sur le banc de touche face à l'Italie, lundi prochain. Il s'est aussi signalé par une sortie amusante sur le Brexit.

Nolito ouvre son cœur. Titulaire lors des trois premières rencontres de l’Euro 2016 avec l’équipe d’Espagne, le joueur du Celta Vigo a laissé deux impressions mitigées, face à la République tchèque et la Croatie et une très bonne face à La Turquie. Au moment de faire son bilan, il ne s'est pas défilé.

Sur le banc face à l'Italie ?

Passé en conférence de presse, l’attaquant espagnol n’a donc pas fait dans la dentelle. Au moment de préparer le huitième de finale face à l’Italie, l’ancien joueur de Benfica a reconnu être heureux de sa présence dans le groupe des 23 de la Roja (propos rapportés par Marca). « J’ai toujours suivi les derniers Championnats d’Europe avec ma famille et mes amis. Je profite de ce moment », a-t-il souligné.

Pas à la fête face à la Croatie, Nolito sait que sa place de titulaire est menacée. Pas grave, il a voulu montrer l’image d’une Espagne soudée. « Les jours de repos ont fait du bien au groupe. Le chemin sera difficile mais tout dépendra de nous face à l’Italie. » Selon lui, l’état d’esprit du groupe n’a pas changé malgré la défaite. « On n’est pas devenu mauvais du jour au lendemain. On sait comment fonctionne le monde actuel. Et l’Espagne, c’est l’Espagne. On a du respect pour tout le monde, mais on a peur de personne. »


Nolito donne son avis sur la sortie de l'Union Européenne du Royaume-Uni

Que choisira Vicente Del Bosque ? Il a l’embarras du choix : monter Andrès Iniesta d’un cran, décaler Alvaro Morata à gauche et faire entrer Aritz Aduriz en point ou faire confiance à Lucas Vàzquez en dernier recours. A un seul problème, mille possibilités. « C’est le mister qui décide et prend les décisions. On est 23, je suis tranquille. S’il décide de me mettre sur le banc et bien j’irai. Tout va bien », a déclaré Nolito au sujet du possible onze de départ de la Roja.

Petit moment sympa avec le joueur du Celta lors de ce point presse. Interrogé sur la sortie de l’Union Européenne du Royaume-Uni, annoncée vendredi matin après le scrutin tenu jeudi, le joueur a eu une réaction étonnante. « Le Brexit ? Je crois que c'est une danse mais peut-être que je me trompe. Une danse qu'ils font en NBA. »


 ›


en savoir plus : Equipe d'Espagne de Football, Equipe d'Italie de Football