Dans l'actualité récente

Quelles sont les origines du clapping ?

Voir le site Euro 2016 de football

clapping
Par Florent Barraco|Ecrit pour TF1|2016-07-09T07:57:13.305Z, mis à jour 2016-07-09T08:58:39.118Z

Popularisée par les Islandais durant cet Euro 2016, cette célébration a marqué la compétition. Va-t-on assister à une prolifération des clappings ?

Oubliez la frappe mémorable de Dimitri Payet dans les derniers instants de France-Roumanie, la « talonnade-Panenka » de Cristiano Ronaldo contre la Hongrie ou le boulet de canon de Nainggolan contre le Pays de Galles. Le geste de l’Euro c’est bien le clapping des Islandais qui a fait chavirer supporteurs et suiveurs.

La France copie !

Puissant, bruyant, étourdissant, cette célébration a enchanté le championnat d’Europe. Le clapping des Islandais après leur victoire historique contre l’Angleterre ou celui d’adieu après leur élimination contre la France ont marqué les esprits. Les Français ont même été accusés de reprendre cette célébration lors de leur succès contre l’Allemagne (2-0). 


Les Vikings n’ont pas le monopole du clapping, car il faut remonter bien plus loin pour en trouver les origines.

Le « Ahou » de l'OL

So Foot a enquêté et a tenté de faire une chronologie ! Pour le magazine, les origines sont à chercher du côté de la Grèce aux alentours des années 2000. C’est le groupe ultra du PAOK Salonique qui aurait envoyé son capo sur la pelouse pour taper des mains les virages. D’autres évoquent le Beşiktaş Istanbul. En France, c’est l’Olympique Lyonnais qui semble en pointe avec le clapping « Ahou » lancé depuis quelques années.

La mode va-t-elle être exportée ?

Quoi qu’il en soit, il faut s’attendre à ce que la mode du clapping se développe sur l’ensemble des pelouses d’Europe. L’ambiance promet d’être fantastique dans les stades de Ligue 1. En tout cas, on l’espère.

► Jouez au sélectionneur et créez votre onze-type de l'Euro 2016 en cliquant ici

en savoir plus : Equipe d'Islande de Football