Dans l'actualité récente

Equipe de France : Payet a renversé la vapeur

Voir le site Euro 2016 de football

Dimitri Payet - Téléfoot
Par Emmanuel LANGELLIER|Ecrit pour TF1|2016-06-09T10:23:08.340Z, mis à jour 2016-06-09T14:47:35.140Z

Excellent à West Ham, Payet a convaincu Deschamps qui en a fait un titulaire. Loin des Bleus à l’automne, le Réunionnais a rallié les suffrages grâce son activité et son efficacité sur coups-francs.

Quasi-unanimité 

Peu, très peu, aurait misé sur sa présence à l’Euro. Et encore moins évidemment sur sa titularisation au sein de l’équipe retenue par Didier Deschamps pour démarrer la compétition face à la Roumanie, vendredi soir au Stade de France (coup d’envoi à 21 heures sur TF1). Une présence dans le onze de départ qui apparait pourtant très probable à quelques heures du match d’ouverture. Très loin des Bleus à l’automne dernier, Dimitri Payet a renversé la tendance de manière étonnante, créant une quasi-unanimité autour de lui. 

Rappelé en mars dernier 

Le sélectionneur national est un pragmatique. Il a donc mis de côté les quelques propos négatifs de Payet, surpris en début de saison dernière de ne pas être convoqué chez Bleus après ses remarquables performances sous le maillot de West Ham. Et a fini par rappeler l’ancien Marseillais et Lillois, qui n’avait jamais suscité d’étincelles particulières lors de ses 15 premières sélections étalées entre le 9 octobre 2010 (lors d’un certain France-Roumanie 2-0…) et le 13 juin 2015. Lors de ce dernier match, Payet n’avait clairement pas marqué de points aux yeux de Deschamps en Albanie où les Bleus étaient piteusement tombés (0-1). 

Deux coups francs splendides contre la Russie et le Cameroun 

Depuis ce naufrage collectif, ses prestations en Premier League (9 buts, 10 passes décisives) ont mis tout le monde d’accord. Le Réunionnais de 29 ans a regagné la confiance du patron en mars et conquis sa place en se montrant actif sur le front de l’attaque, n’hésitant pas à quitter son côté gauche initial, et encore déterminant sur coup franc. Déjà buteur face à la Russie, il a donné la victoire face au Cameroun dans les derniers instants sur un nouveau coup de pied victorieusement transformé. Il marche vraiment sur l’eau dans ce secteur. Ce qui ne sera pas négligeable contre les Roumains qui devraient jouer de façon très défensive… « C’est une arme importante, il y aura des matches serrés et les phases arrêtées peuvent débloquer des situations », confiait ainsi Payet samedi soir sur TF1 après le net succès face à l’Ecosse (3-0). 


France - Cameroun, le match de Payet en vidéo :


en savoir plus : Equipe de France de Football