Belgique : Eden Hazard monte en puissance

Voir le site Euro 2016 de football

Hongrie Belgique : Eden Hazard
Par Louis-Marie VALIN|Ecrit pour TF1|2016-06-29T15:59:05.145Z, mis à jour 2016-06-29T17:02:19.894Z

Décevant au premier tour, le Diable Rouge est sorti de sa boîte au meilleur des moments pour redonner des couleurs à la Belgique lors des matches couperets.

Cramé, surcoté, inutile... on a tout entendu sur le joueur de Chelsea après les deux premiers matches de poule durant lesquels il n'avait été que l'ombre de lui même. Nombreux étaient les observateurs à vouloir le sortir du onze de départ belge pour y intégrer le napolitain Dries Mertens.

Depuis le joueur formé au LOSC a accompli deux superbes performance contre le Suède puis la Hongrie ponctuées d'un bit, trois passes décisives et deux titres d'homme du match ! Plus qu'un réveil, une résurrection ! Il a retrouvé le sourire, son jeu et la Belgique des ambitions.

Une nouvelle confiance en lui

Ne l'oublions pas, Eden Hazard sort d'une saison difficile à Chelsea durant laquelle il a plongé individuellement. La transition avec l'équipe nationale n'en a pas été facilitée et le jeune homme a mis du temps pour retrouver ce qui fait la base et le danger de son jeu : sa confiance, sa spontanéité et son insouciance.

Depuis quelques matches, il ne se pose plus de question et ses performances s'en ressentent.

Un leadership enfin assumé

La deuxième donnée à prendre en compte, c'est la blessure du capitaine Kompany peu de temps avant l'Euro qui a donné plus de responsabilité au N°10. Désormais capitaine d'une sélection qui se doit de l'emporter, il a du gérer une pression nouvelle et écrasante : en plus de son jeu, il doit gérer l'équipe, rassurer ses coéquipiers et répondre à des sollicitations toujours plus grandes de la presse mondiale. A seulement 25 ans, même pour un prodige, ces choses là prennent du temps.

Plus à l'aise dans ce rôle, il a trouvé ses relais sur le terrain avec les expérimentés Vertonghen ou Witsel.

Prêt à marquer l'Euro de son empreinte

En deux rencontres, il est ainsi passé de fiasco à celui de potentiel MVP de la compétition. Sur cette lancée, la sélection d'outre-quiévrain en est transfigurée et se retrouve en position idéale pour atteindre une seconde finale européenne.

en savoir plus : Equipe de Belgique de Football, Euro 2016 : Pays de Galles - Belgique