Dans l'actualité récente

Pays de Galles : Joe Allen travailleur de l'ombre

Voir le site Euro 2016 de football

Galles Irlande : le résumé
Par Florent Barraco|Ecrit pour TF1|2016-07-01T14:59:29.644Z, mis à jour 2016-07-01T14:59:29.644Z

Le joueur de Liverpool réalise un Euro parfait et a une part non négligeable dans le succès gallois.

Dans la bande galloise, on connaît très bien le chef, Gareth Bale et la pépite technique, Aaron Ramsey. Mais on connaît moins bien Joe Allen, l’homme de l’ombre. Le joueur de Liverpool fait peu parler de lui, mais est indispensable dans l’équipe galloise. Ce vendredi, le Pays de Galles affronte la Belgique, en direct sur TF1.

L'hommage de Bale

Surprenants quarts de finaliste, après avoir terminé premiers du groupe B, les Gallois affrontent les individualités belges. Avec 29 sélections, Joe Allen apparaît comme l’architecte des actions. Sa barbe garnie et ses cheveux longs lui permettent d'être reconnaissable. Mais malgré ce look christique, le milieu de Liverpool n’est pourtant pas cité en premier pour expliquer le succès gallois. Bale et ses coups francs ou Ramsey et sa vision ont les préférences des observateurs. Mais Allen, fait l’unanimité chez ses coéquipiers. « Je ne pourrai jamais en dire assez sur lui. Je pense qu'il effectue le sale boulot et que cela passe peut-être inaperçu. Mais nous, nous savons à quel point il est d'une importance vitale et combien il joue bien. Dans l'équipe, on lui est très reconnaissant », expliquait Gareth Bale après la qualification des Gallois contre l’Irlande du Nord, repris par nos confrères de So Foot.

84,8 % de passes réussies

Son meilleur match de l’Euro, il l’a effectué contre la Russie. Appliqué et juste, il a su, comme à son habitude, récupérer un nombre incroyables de ballons, relancer son équipe et percer les lignes adverse. Ramsey et Bale n’ont eu qu’à finir le travail.  Avec un taux de passes réussies de  84,8 %, Allen mérite son surnom de « Xavi Gallois » que lui a donné un ex-entraîneur.

Un an de contrat à Liverpool

Hazard, De Bruyne, Carrasco et Nainggolan devront donc se méfier du travail de sape effectué par Allen. Et pour le joueur, ce match sera une nouvelle occasion de se mettre en valeur alors qu’il ne lui reste qu’un an de contrat à Liverpool. Pas sûr que Klopp le laisse partir, lui qui construit son équipe pour la saison prochaine. Quand on bâtit, on a toujours besoin d'un architecte !


en savoir plus : Equipe du Pays de Galles de Football, Euro 2016 : Pays de Galles - Belgique