Pays de Galles : Rendez-vous avec la difficulté ?

Voir le site Euro 2016 de football

But de GarethBale pour le Pays de Galle contre la Belgique
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2016-06-02T14:01:59.330Z, mis à jour 2016-06-02T14:08:42.857Z

La sélection de Chris Coleman va disputer le premier Euro de son histoire. Malgré l’enthousiasme qui entoure le Pays de Galles, la route risque d’être compliquée pour les coéquipiers de Gareth Bale.

Sortir de la phase éliminatoire est une chose, obtenir de bons résultats lors de la phase finale en est une autre. Et pour les Gallois, il y a plus d’une raison qui pousse à croire que ce ne sera pas aussi simple qu’ils l’espèrent.

Euro : Un dispositif exceptionnel sur TF1 !



Une préparation chaotique

Lors des éliminatoires, les Gallois n’avaient concédé que 4 buts en 10 rencontres. Après ça, ils ont enchaîné trois matches amicaux, et ont encaissé 5 buts. Ils se sont inclinés face aux Pays-Bas à domicile (3-2), ont obtenu le nul chez eux face à l’Irlande du Nord avant de chuter à nouveau en Ukraine (1-0). Certes à chaque fois c’était sans Ramsey et Bale, mais il n’y a rien de bien rassurant pour une équipe qui était parvenue à faire tomber la Belgique lors des éliminatoires. Signe annonciateur d’une déroute ? Leur dernier match de préparation contre la Suède dimanche permettra d’en savoir plus.


Bale est au bout du rouleau

La dernière fois qu’on l’a vu sur un terrain de foot, on l’avait vu finir le match en boitant. C’était en finale de Ligue des Champions. Et y regardant de plus près sa saison, on se rend compte que Gareth Bale n’a disputé que 31 matches toutes compétitions confondues, soit 17 de moins que Cristiano Ronaldo. Le tout à cause de blessures à répétitions. Du coup on peut se demander dans quel état physique sera l’attaquant gallois. Car en cas d’absence (ou de méforme) de Gareth Bale, le Pays de Galles n’a plus du tout le même visage.


Le Pays de Galles n’attaque pas assez

La sélection a beau posséder l’un des meilleurs joueurs au monde, elle n’a pas démontré une réelle envie de se porter vers l’avant. En 10 matches éliminatoires, elle n'a inscrit que 11 buts. Son ambition première est de ne pas en prendre. Et si cette stratégie a fonctionné lors des qualifications, le niveau sera bien plus élevé à l’Euro. Pour une sélection, rester repliée derrière pour attendre des opportunités de contre pourrait être insuffisant. Si Chris Coleman ne sert pas plus des qualités techniques et offensives d’Allen, de Ramsey et donc de Bale, le Pays de Galles pourrait bien passer à côté de sa compétition.