Dans l'actualité récente

Pays de Galles : Robson-Kanu, star du mercato pistée par Everton

Voir le site Euro 2016 de football

Hal Robson Kanu
Par Jonathan MURCIANO|Ecrit pour TF1|2016-07-05T10:59:13.301Z, mis à jour 2016-07-05T12:45:15.780Z

Buteur contre la Belgique en quarts de finale, Hal Robson-Kanu est l’un des joueurs les plus convoités du moment. Everton lui fait les yeux doux.

Hal Robson-Kanu ne restera pas très longtemps chômeur à l’issue de cet Euro 2016. L’attaquant du Pays de Galles, délaissé par Reading à l'issue de sa saison en club, a su saisir sa chance à chaque fois que Chris Coleman a fait appel à lui lors des matches de sa sélection. Déjà buteur en phase de poules face à la Slovaquie, le buteur gallois a récidivé de manière stupéfiante face aux Belges en quart de finale. Son crochet en pleine surface de réparation, qui a mis dans le vent trois défenseurs des Diables Rouges, a stupéfait tous les amateurs de football. Ce but, l’un des plus beaux du tournoi, n’est également pas passé inaperçu auprès des recruteurs.

Koeman veut le recruter à Everton

Auteur de 5 buts en 35 matches la saison dernière en Championship, la seconde division anglaise, Hal Robson-Kanu n’a pas convaincu son ancien club de prolonger son contrat. A l’attaque de cet Euro, il était donc à la recherche d’un nouveau port d’attache. Il ne devrait pas avoir de problèmes à le trouver une fois qu’il aura fini cette folle aventure avec sa sélection. Selon le quotidien britannique The Sun, Everton aurait coché son nom en capitale sur la liste de shopping de l’été surtout que les Toffees devraient perdre leur buteur n°1, le Belge Romelu Lukaku, sollicité par la Juventus ou encore Arsenal. Robson-Kanu a l’avantage d’être libre et de ne pas coûter un seul centime. Ronald Koeman, le nouvel entraîneur d’Everton, a validé sa venue éventuelle.

Le téléphone de son agent n’arrête pas de sonner

A 27 ans, le coéquipier de Bale est donc devenu de manière inattendue l’un des joueurs les plus suivis du moment. La magie de l’Euro a opéré pour son plus grand bonheur comme il l’a confié à L’Equipe après la qualification galloise face à la Belgique : « Mon agent est-il un peu plus occupé depuis vendredi ? Oh oui, il l’est. Mais moi je reste concentré sur le tournoi. On n’était pas venu en France juste pour participer au premier tour. Maintenant on a droit à une demi-finale, le genre de rencontre qu’on rêve de disputer. » S’il inscrit un autre but face au Portugal mercredi et qualifie son pays pour la finale, la liste des clubs intéressés risque de s’allonger.

en savoir plus : Equipe du Pays de Galles de Football, Euro 2016 : Portugal - Pays de Galles