Dans l'actualité récente

Pologne : Une préparation pour l'Euro inquiétante

Voir le site Euro 2016 de football

La Pologne face à son destin
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2016-06-02T08:31:29.680Z, mis à jour 2016-06-02T08:50:57.440Z

La Pologne aborde de la pire des façons l'Euro avec une défaite inquiétante face aux Néerlandais mercredi en amical. Les coéquipiers de Lewandowski n’ont pas été brillants à quelques jours de l’Euro.

Organisés dans un 4-4-2 dans lequel ils devraient débuter l’Euro, les Polonais ont buté contre une équipe des Pays-Bas qui a joué sans pression. Pas qualifiés pour l’Euro 2016, les derniers demi-finalistes de la Coupe du monde 2014 ont mis en évidence quelques faiblesses polonaises.



Seulement deux frappes cadrées dans le match pour les Polonais !

Présents dans le groupe C avec l’Allemagne, l’Ukraine et l’Irlande du Nord, les Polonais devront montrer de meilleures choses s’ils souhaitent accéder au second tour de l’Euro 2016. Un chiffre démontre les lacunes polonaises lors de cette rencontre. Ils ne sont parvenus à cadrer que deux frappes en 90 minutes. L’ouverture du score de Janssen était méritée pour les Néerlandais, même s’ils avaient dû concéder la première occasion dangereuse de la rencontre avec une frappe sur la barre du Polonais Milik à la 7ème minute. 

Et si Lewandowski a eu l’occasion d’égaliser à la 56ème minute, il a manqué de précision sur sa reprise de volée. Ils sont tout de même revenus au score sur corner grâce à Jedrzejczyk quelques minutes plus tard. Un score de parité un peu flatteur pour des Polonais peu inspirés.


Passivité défensive polonaise

Ce but a eu le mérite de réveiller les Bataves peut-être un peu trop confiants lors de la rencontre. A leur décharge, l’équipe était jeune, le joueur le plus expérimenté ne totalisait que 25 sélections. Et c’est justement lui, Georginio Wijnaldum, le milieu offensif de Newcastle, qui donnait la victoire aux Pays-Bas à un quart d’heure de la fin en trompant Szczesny. 

Le score n’allait plus évoluer, et il mettait surtout en lumière les lacunes défensives de la sélection polonaise. Il leur restera une rencontre de préparation contre la Lituanie avant le début de l’Euro pour se rassurer. Car pour leur premier match contre l’Irlande du nord le 12 juin, les coéquipiers de Lewandowski n’auront plus le droit à l’erreur.