Portugal-Albanie : le jour de honte est arrivé

Voir le site Euro 2016 de football

error
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2014-09-08T10:55:00.000Z, mis à jour 2014-09-08T10:59:53.000Z

Dimanche en match de qualifications à l'Euro 2016, le Portugal a créé une énorme surprise en s'inclinant à domicile contre l'Albanie (0-1). Sans Cristiano Ronaldo, la sélection lusitanienne a sombré. Retour sur une humiliation nationale.

Au lendemain de la défaite concédée à Aveiro face à l'Albanie (0-1), la presse lusitanienne s'est montrée sans aucune pitié par sa sélection. « Misère totale » pour O Jogo, « Incompétence, injustice, scandale, honte » pour Record, les qualificatifs ne manquent pas pour dénoncer la faillite des joueurs portugais.

Une humiliation nationale
Rarement le Portugal n'avait connu une telle humiliation en matière de football. En fait, jamais, selon la presse nationale, où le quotidien A Bola évoque tout simplement sur sa Une « la plus grosse honte de l'histoire de la Selecçao ». La défaite contre l'Albanie a plongé tout un pays dans la consternation.

Une équipe inoffensive sans CR7
Sans son leader Cristiano Ronaldo, blessé, le Portugal s'est montré incapable d'inscrire le moindre but à domicile face à la 70e nation au classement FIFA (la Selecçao occupe la 11e place). La sélection dirigée par Paulo Bento s'est finalement fait punir à la 52e minute sur une superbe reprise de volée de l'attaquant albanais Bekim Balaj.

Le Portugal se complique la tâche
Pour son premier match des éliminatoires de l'Euro 2016, le Portugal s'est sérieusement compliqué la tâche avec cette défaite à domicile. Et se réserve d'ores et déjà un parcours difficile s'il souhaite se qualifier pour l'Euro organisé en France. La sélection lusitanienne sera déjà quasiment dans l'obligation de l'emporter le 14 octobre prochain contre le Danemark à Copenhague.

Rappelons que le Portugal fait partie du Groupe I des éliminatoires de l'Euro 2016, aux côtés de l'Albanie, du Danemark, de l'Arménie et de la Serbie. Un groupe auquel a été ajouté la France, qualifiée d'office, dont les résultats ne seront pas comptabilisés dans le classement.