Portugal : La consécration de Fernando Santos

Voir le site Euro 2016 de football

13308177 1163227530383472 1051800894029358644 o
Par Jean-Baptiste NICOLLE|Ecrit pour TF1|2016-07-11T16:05:12.372Z, mis à jour 2016-07-11T16:16:32.976Z

A 61 ans, le sélectionneur portugais vient d’atteindre le Graal en remportant l’Euro. Un résultat rendu possible grâce à la cohésion qu’il a su instaurer et à une certaine souplesse dans ses choix.

Fernando Santos n’est pas l’entraîneur ou le sélectionneur le plus connu de la planète football. Pourtant, c’est bien lui qui a mené pour la première fois le Portugal vers son premier titre en grande compétition internationale. Dans un pays qui a vu naître des techniciens de la trempe d’Artur Jorge Jose Mourinho, Jorge Jesus ou encore Andre Villas-Boas, la nomination de Fernando Santos en 2014 pouvait pourtant apparaître comme un choix par défaut.

Il réintègre Ricardo Carvalho…

Même s’il a entraîné les trois plus grands clubs portugais pendant sa carrière (Benfica Lisbonne, Sporting Portugal, FC Porto) et qu’il a occupé le poste de sélectionneur de la Grèce pendant 4 ans, le Portugais avait du mal à faire taire les sceptiques. D’autant qu’il a été nommé alors qu’il venait de se faire éliminer de la Coupe du monde au Brésil avec la sélection hellène contre le Costa Rica aux tirs aux buts et qu’il venait à l’issue de cette rencontre d’écoper de huit matches de suspension. Mais, grâce à sa diplomatie et à une certaine ouverture d’esprit, Fernando Santos a su tirer le meilleur des forces de son pays. Il a d’abord su faire revenir Ricardo Carvalho pendant les éliminatoires pour stabiliser à l’époque sa défense. Il a aussi su tirer le maximum de Cristiano Ronaldo en lui confiant un maximum de responsabilités.

… Avant de le reléguer sur le banc

Résultat, pour la première fois depuis 2008, le Portugal s’est qualifié à une compétition sans passer par le stade des barrages en terminant même avec 7 points d’avance sur le deuxième. Ensuite, malgré une phase de poules poussive pendant cet Euro, Fernando Santos a eu le courage de reléguer certains de ses titulaires expérimentés sur le banc de touche comme Ricardo Carvalho et Moutinho ou Vieirinha pour lancer des jeunes et remettre l’équipe sur les bons rails. Le tout sans que l’état d’esprit en pâtisse. Après coup, même si son équipe n’a pas séduit par le jeu proposé, elle a su faire déjouer tous ses adversaires. Avec ou sans Ronaldo sur le terrain. Oui, cet Euro 2016, c’est aussi le succès du sélectionneur portugais !


► Faites votre onze-type de l'Euro 2016 et partagez-le en cliquant ici

en savoir plus : Equipe du Portugal de Football, Euro 2016 : Portugal - France